Posts tagged ‘voyages’

3 novembre 2019

L’aéro pour les vraiment très nuls

par rooibos

Et toujours un retour aux bercailles, l’occasion de s’offrir un petit passage en soufflerie Air France (test grandeur réelle… Non mais non on fait pas ça ! Passagers hamsters, ben si ! Casse ton entretien Snecma-Safran comme tu peux)

En tout cas petites révisions d’aéro (-nautique / -dynamique) en pleine tempête hivernale Amélie (alors quelle heure où ?!) ⚓⛵ Rien de tel qu’une bonne observation pour le savoir…

Plus -ici-

Bon atterrissage à Munich city life (avec Air France 🍪 ) !

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 octobre 2019

L’épargne pour les nuls

par rooibos

Résumé des différents comptes bancaires et placements financiers existants en France (et en Allemagne) :

  • Compte courant avec carte bancaire/chéquier 💳 – Allemagne : Girokonto (EC Karte, paiement par virement)
  • Livret A 📖 (plafond 22950€, taux 0,75%, épargne disponible)
  • Livret jeune (12-25 ans, carte de retrait, plafond 1600€, taux 0,75%, épargne disponible)
  • Allemagne : Tagesgeldkonto (taux quasi négatifs en 2019! Sans plafond, épargne disponible)
  • CEL (Compte Épargne Logement, plafond 15300€, taux 0,5%, épargne disponible)
  • PEL (Plan Épargne Logement, plafond 61200€, taux 1%, versement régulier minimum 45€ par mois (ou trimestre/semestre), épargne bloquée) – Allemagne : Bausparvertrag/Sparbuch (peut aussi servir aussi de prêt immobilier sans avoir été ouvert au préalable…)
  • LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire, résidence fiscale en France, plafond 12000€, taux 0,75%, épargne disponible)
  • Assurance vie (lié à un achat immobilier)
  • PEA (Plan d’Épargne en Actions pour Fonds Communs de Placement, mandats, packs d’actions prédéfinis sans montant de seuil) / Fonds de pension (dettes, retraites mondiales) / investissement d’immobilier de bureaux – voir filiale bourse de sa banque et application web (Crédit Agricole : Amundi – Sparkasse (Allemagne) DEKA seuil de 5000€ par fond d’action) ou boursorama.com pour numéro ISIN des Fonds de placement souhaités – possibilité d’abonnement mensuel pour rachats d’action du fond (conseillé)

Taxes des comptes, livrets et plans d’épargne automatiquement prélevés par la banque en fin d’année, intérêts des fonds financiers automatiquement communiqués aux impôts du lieu de résidence (France ou autre)

Vivant en Allemagne depuis 16 ans, j’avais néanmoins gardé mon compte courant français qui pendant longtemps ne m’a presque pas servi, même si avec mon compte courant allemand je n’ai pas de carte bancaire type mastercard/visa mais une carte qui fonctionne par autorisation de prélèvement : carte EC, qui fonctionne partout en Allemagne mais pas sur internet par exemple, ou pas toujours et de même en France globalement. Ayant désormais plus l’habitude d’acheter sur internet, cf billet sur mon nouveau statut de blogueuse « pro », mon compte français est ma seule possibilité de le faire, et avec la chute des taux d’intérêts en Allemagne mettant également notre conseillère bancaire en alerte récemment, j’ai été amenée à modifier mes conditions d’épargne. D’où le résumé précédent des différents comptes bancaires existants. Avec mon expérience dans l’ingénierie, je me suis même penchée sur les fonds de placement existant notamment dans le domaine, et plus précisément côté énergies vertes (et valeurs marchandes actuellement porteuses sur le conseil de notre banque allemande – domaine IT/luxe, le tout correspondant parfaitement finalement à mon nouveau quotidien actuel en terme de blogueuse/ »influenceuse » tout en incluant mes années purement techniques dans l’ingénierie). Je vous mets les numéros ISIN correspondants si ça peut vous intéresser. Je ne suis absolument pas experte en matière de placement boursier, mais ce sont plus mes connaissances scientifiques globales qui m’ont permis d’arriver à ces références, ainsi que des conseils de professionnels de la banque (côté français et allemand), à titre indicatif, et beaucoup de complément d’information cherché sur internet et notamment sur boursorama.com (on rentre alors dans le domaine des traders de La Défense à Paris – et autres…). C’est très intéressant mais il faut un gros bagage je trouve pour bien comprendre l’ensemble (scientifique, financier forcément, géo-politique…) :


Il existe des outils informatiques (applis web) pour suivre l’évolution de ces placements plus fluctuants et là encore il est préférable de les garder pour que ce soit rentable. Personnellement, je regarde toujours les courbes d’évolution des valeurs des actions sur le plus longtemps possible, par habitude de vérification des résultats de simulation en CFD, courbes d’évolution des résidus, erreurs de calcul au fil des itérations calculées par le logiciel, indispensable gage de qualité… Ainsi les plus ou moins « petites » chutes temporaires liées à des actes terroristes ou résultats d’élections dans certains pays (Brexit etc.) restent mineures. Ce n’est donc pas vraiment juste une action intéressée de se pencher sur ces questions mais plutôt nécessaire, en tout cas pour moi, afin de retrouver une cohérence dans mon parcours personnel. À chaque fois que je me penche sur ces thèmes j’ai l’impression de me pencher sur un problème de math ou de physique niveau prépa ou école d’ingénieur ou plus encore… Donc j’imagine que ça en freine plus d’un. Mais une fois pris les bonnes décisions petit à petit on peut arriver à tous ces questionnements donc ça permet encore une fois de bien mettre tout au clair pour avancer plus sereinement !

Rien à voir mais joyeuse Halloween à tous ! 🐠🕯️🎃🦇

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 octobre 2019

HelloBody 3 semaines après

par rooibos

Comme j’en parlais précédemment, cela fait plusieurs mois que je passe pas mal de temps sur les réseaux sociaux en tout genre. Et forcément au bout d’un moment je suis tombée sur les profils de personnes très visibles, qui sont les images de différentes marques qui se développent par ces moyens de communication tout en promulgant leurs valeurs éthiques. Alors au début on observe, on se questionne, du temps passe, on s’informe un peu plus, et au bout de plusieurs mois donc je me suis laissée tentée par la jeune marque de cosmétiques naturels, vegan et non testée sur les animaux qu’est HelloBody. En plus ils sont basés à Berlin en Allemagne, mais distribuent partout dans le monde, avec des usines dans le reste de l’Allemagne. J’ai surtout vu cette marque chez @EnjoyPhoenix ou @Nolwenn_creme, avec visite d’usine en fin d’hiver dernier (voir youtube vlogmars 4 et vlogmars 5) et conseil sur les produits du quotidien. Ce qui aide beaucoup dans le choix de la première commande car avec la nouvelle à l’aloe vera, en plus de la gamme initiale à la coco, l’offre est assez monumentale ! (quand on connaît Berlin on est pas surpris !! Mais quand il faut faire le choix ça peut un peu refroidir – normal aussi !). Bon, pour moi qui vis depuis longtemps à Munich dans le sud, c’est assez comique de recevoir des crèmes à la noix de coco et à l’aloe vera de 600 km au nord !! (tant pis !)

Fin août il y a eu pas mal d’offres de rentrée via le profil Instagram de la marque @hellobody @hellobody_fr ou leur newsletter. Je me suis donc décidée à commander à cette occasion des produits ultra-basiques (crèmes visage coco jour et nuit, crème visage aloe vera jour plus légère, et mousse nettoyante visage coco). Le tout réduit de 30% avec un code toujours valable – 30HB741 … Ça revient à 20€ en moyenne par produit et franchement la qualité y est bien ! Produits hydratants par nature, noix de coco et aloe vera (plus frais pour ce dernier). Les sets sont pratiques, regroupants plusieurs produits qui se complètent même si je me suis restreinte pour cette commande au set Fresh’n’day (coco fresh + coco day) plus un set duo visage personnalisable avec les 2 autres produits (aloe light + coco soft).

J’ai reçu ma commande en 3 jours, pas d’échantillons pour faire découvrir les produits à des connaissances mais un petit flyer glissé dans le petit carton rose et blanc avec un code promo à 25% (HelloBody c’est un peu la chasse aux codes promo ! Celui ci-dessus à 30% reste valable sur tout le site). Code de parrainage proposé mais également moins intéressant que le précédent…

Le flacon-pompe coco fresh se dévisse donc je pense qu’on peut déjà leur commander l’éco-recharge comme on trouve sur pas mal de produits de chez l’Occitane par exemple. Pour les crèmes… J’ai pour le moment un peu de mal à me détacher du coco day mais là ça sera plus compliqué pour recharger, le flacon est super pratique, bon format nomade pour l’ensemble. Reste la crème coco soft que je testerai bientôt lorsque l’hiver sera plus ancré encore. Leurs flacons sobres avec quelques touches de couleurs sont également anti-dérapants.

J’ai déjà mis à jour la liste du reste des produits des 2 gammes à tester mais les Berlinois ne manquent pas d’idées apparemment donc il faut rester attentif aux nouvelles offres ! On remarque au fil de la journée que la crème n’est pas ou peu chimique, la peau est hydratée plus naturellement je trouve.

Ci-dessus la vue du Zugspitze, plus haut sommet d’Allemagne à un peu moins de 3000m. d’altitude, accessible par un téléphérique, le Zugspitzbahn. Nous y étions 3 jours le week-end dernier pour randonner, comme presque tous les ans depuis plusieurs années maintenant, à l’occasion de la réunification allemande (3 octobre). Proche de Garmisch-Partenkirchen, dans les pré-Alpes bavaroises, à la frontière autrichienne !

J’espère que cela vous aura permis de vous faire un peu plus une idée de cette marque innovante et à l’écoute.

Enjoy !

-Edit du 15 octobre 2019-

Après la sortie de la nouvelle gamme cara vendredi dernier aux senteurs caramel et vanille, ainsi que la visite d’EnjoyPhoenix au Mexique pendant la semaine, dans les plantations d’aloe vera et usine de la marque, j’ai également testé le dernier flacon que j’avais commandé, le coco soft. Senteur toujours noix de coco mais plus discret, comme c’est une crème nuit plus nourrissante. Cela se voit à la couleur plus jaune de la crème que la coco day. Je pense que l’ensemble se complète bien en effet ! Flocon-pompe plus petit et plus dodu que les versions jours des crèmes visages. Cette fois tout y est ! Pensez aussi à l’action solidaire du programme HelloBody Cares avec l’association Ayuda y Solidaridad œuvrant à Mexico pour aider des jeunes filles prises en charge au sein d’un foyer : codes promo ENJOYLOVE (sets à -50%) ou ENJOYWEEK (-30% sur tout le site ou -50% au-delà de 79€ d’achat) leur renversant 1€ à chaque utilisation des codes (jusqu’à demain !).

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 septembre 2019

Blogueuse pro – 2 ans après, le bilan

par rooibos

Blogueuse pro ça veut plus ou moins tout et rien dire mais comme je ne sais toujours pas quoi répondre lorsqu’on me demande quel est mon travail, il faudra bien que je m’y fasse. Ça ne veut rien dire car 1 ce n’est absolument pas ma formation 2 j’ai commencé le blogging il y a 10 ans sur mon temps libre 3 je ne suis (toujours) pas payée pour tout ce temps passé maintenant uniquement qu’à ça. Et puis en effet lorsqu’on prononce ce mot on sent toujours une certaine forme de mépris, face à un journaliste ou pas. Pour moi c’est de la jalousie, une idée de liberté enviée, rêvée. Car passer tout son temps à quelque-chose amène forcément aux mêmes obligations et sentiments que lorsqu’on a un travail plus classique. Donc voilà pourquoi cela change tout de passer au statut de blogueur/blogueuse pro.

Cette fois les stats ne sont pas juste importants pour avoir envie de continuer à s’exprimer, mais pour ma part au départ, trouver un intérêt à faire ce que je fais au quotidien. La direction du blog est toujours restée la même ces 2 années, mêmes thèmes abordés, mais surtout j’ai colonisé toute la toile et tous les supports proposés. Si je n’avais pas eu ma formation initiale et mes 15 années d’expérience à l’étranger en tant qu’ingénieure je ne pense sérieusement pas que j’aurais été capable d’arriver à ça avec aussi peu de moyens (financiers et autres), mais c’est possible ! Je n’ai pas vraiment eu le choix et je trouve vraiment dommage que personne ne prenne ses responsabilités en me payant (notamment) pour ce que je rapporte en termes de vues sur internet. Surtout dans le contexte actuel. Mais moi j’y peux rien.

Ça fait longtemps que je ne me focalise plus du tout sur les stats mais parfois les chiffres vous sautent aux yeux alors je pense que c’est le bon moment pour en parler, avec les statistiques de mon compte principal sur Instagram, qui est devenu comme pour beaucoup d’autres mon journal de bord quotidien. Le blog reste la pierre centrale mais moins mobile, même si pour moi il reste indispensable.

Décodage de la terminologie employée sur Instagram pour l’analyse des statistiques, ça s’est pas mal enrichi dernièrement de ce côté-là aussi on dirait…

Mes dernières stories commencent à atteindre des scores de vues assez impressionnants en peu de temps je trouve ! (effet domino). Évidemment avec l’été et les mois qui passent, à un moment je commence à avoir abordé tous les sujets (même plusieurs fois parfois) notamment les trucs de filles les plus basiques… Ça peut aider, je ne sais pas !

Satistiques des publications et des stories visibles à part. (le mode stories n’existe que depuis 2018 en gros et je pense que ça a bien boosté l’ensemble avec la possibilité de filmer – tout en plombant les mémoires des smartphones des instagrameurs …)

Chiffres statistiques plus généraux de vues du compte.

Analyse de l’activité selon les jours de la semaine. Le week-end est logiquement bien plus dynamique en termes de vues (le mercredi sinon se repère aussi légèrement hashtag moi aussi je m’occupe des bébés pigeons dans leur nid pour la 3ème ou 4ème fois cet été, et ça c’est pas rien !).

Analyse géographique et par tranche d’âge de l’audience du compte… Ça reste assez jeune.

Majorité de mon audimat masculine (qui dort plutôt entre miniuit et 6h du mat’…). Toujours assez logique.

Comme je publie en français, c’est en France qu’on me lit le plus. Heureusement l’Allemagne dont je parle beaucoup aussi est dans le top 5.

Un truc intéressant par contre c’est de voir que la tranche d’âge au-dessus de 35 ans est plus importante dans l’audimat féminin que masculin. Et quasiment égal à la proportion d’audimat au-dessus de 18 ans. Côté masculin ce sont les 18-35 ans les plus touchés par mes publications et stories (18-44 pour les femmes).

Je semble désormais rester bloquée sous la barre des 1000 abonnés mais sans compte on accède aussi aux publications, ce ne sont que des chiffres, mais ça compte toujours ! Alors Merci encore !

En espérant que cela ai pu aider certains dans la compréhension de l’ensemble. Créer des chiffres c’est bien mais c’est aussi important de prendre parfois un petit moment pour les analyser tranquillement (tiens ça me rappelle clairement les trucs de quand j’allais tous les jours dans le centre de Munich !!). C’est toujours intéressant de les avoir à disposition ce genre de statistiques (la plateforme de blog WordPress en fournit également).

À plus tard pour un billet moins analytique de nouveau !

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 août 2019

Le breton pour les nuls

par rooibos

Souvenez-vous, c’était il y a plusieurs dizaines d’années, vous n’aviez alors que 5 ans, un peu trop jeune pour vous en souvenir précisément, mais vous faisiez de grands yeux d’étonnement lorsque la personne en face de vous vous parlait en breton. Évidemment il faut remettre la chose dans son contexte, les années post marées noires sur les côtes Finistériennes, les attentats contre les institutions françaises des groupements nationalistes bretons… Donc, parler breton à une enfant qui ne l’est qu’à moitié elle, ce n’était pas la chose la plus recommandable à faire. Début 80… Mais c’est ce qui c’est passé pour moi, et plusieurs choses me l’ont subitement remis en tête. Notamment de voir le même ébahissement et intérêt lorsque l’on me réclame des chansons en anglais alors que la petite blonde d’en face est déjà à son âge bilingue franco-allemand. Comment obtenir la paix. Merci encore Katy Perry !! #thisishowwedo

Rendez-vous sur Hellocoton !

%d blogueurs aiment cette page :