Posts tagged ‘Valenciennes’

27 avril 2014

Un week-end chez Maurice

par rooibos

à Lille* (chez les Ch’tis, en référence sûrement à notre période valenciennoise).

Lorsque définitivement le temps paraît trop long, que la prochaine étape tarde à arriver, que l’on aimerait déposer les armes, on prend une pause, on part au bout du monde, à des milliers de kilomètres de là. On y retrouve d’autres Français qui se sentent probablement tout autant expatriés que nous alors qu’ils n’ont pas quitté la France eux. Alors on se dit qu’on a fait fait le bon choix, même si on le savait déjà, même si sur d’autres plans ça ne se passe pas comme on l’aurait souhaité. On reprend des forces, on reprend la route et puis déjà on manque de patience à nouveau. Dans ces cas-là c’est bien de savoir que d’autres prennent le relais et rament à notre place … Jusqu’à ce qu’on reprenne notre tour. Bientôt le gîte d’étape pourra nous accueillir, enfin.

Maurice2014

5 ans après les Seychelles, nous-voici cette année à l’île Maurice, pour Pâques. L’année dernière nous étions à Strasbourg pour le retour des cloches. L’île Maurice ne fait pas penser à Strasbourg au premier abord, et pourtant c’est aussi un mélange de différentes cultures, et parmi les touristes, une majorité de Français mais aussi pas mal d’Allemands et le reste parlant anglais, puisque les Mauriciens ont comme langues officielles le français et l’anglais. Un modèle de tolérance, une culture française très présente qui fait oublier tous ces kilomètres de distance. “Ici c’est Paradis” comme nous a répété notre guide lors de notre excursion dans le sud-ouest de l’île. Seulement même au paradis il y a des requins (bleus).

*attention, le week-end à MauriceMauritius – n’est possible qu’au départ de son île sœur située à 170 km au sud-ouest, la Réunion, d’Europe compter une bonne dizaine d’heures de vol (8880 km de Munich) !

Après le week-end chez DD fin 2011, nous continuons le tour de famille avec Maurice cette année. Parfois il faut s’y mettre à plusieurs pour faire des blagues bien nases, mais c’est bien celles-là qui font le plus rigoler ! D’autant plus lorsque notre französische Stammtisch – repas entre Français – du mercredi midi (le jour des enfants en France) se fait remarquer par notre bonne humeur contagieuse à la cantine, décompression totale assurée … Le Français est contestataire, farceur et bon vivant il paraît – du monde pour confirmer ou infirmer ??

 

– billet n°100 –

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , , , ,
18 septembre 2011

L’Allemagne, 10 ans déjà

par rooibos

Le 11 septembre 2001, cette date fait référence dans l’esprit de chacun à des évènements tristement célèbres que l’on vient tout juste de commémorer. À côté de cela, cette date nous ramène aussi au tout début de notre 1° stage, et donc à nos tous premiers jours en Allemagne. À ce moment-là, nous n’imaginions pas que 10 ans plus tard nous y serions encore ! Séquence nostalgie donc, avec un aperçu de nos visites de l’autre côté du Rhin pendant ces 10 dernières années …

On est probablement reparti pour 10 ans, vu que depuis quelques temps, le flot des ingénieurs français s’est bien intensifié, depuis le temps qu’on entend dire que l’Allemagne manque d’ingénieurs ! En tout cas on est bien content d’avoir passé la 1° phase d’adaptation (notamment culturelle et culinaire) et d’apprentissage de la langue, quand on repense à tout ça !

Étiquettes : ,
26 septembre 2010

Valenciennes 2000-2010

par rooibos

Septembre 2010 …  Il y a 10 ans nous faisions notre rentrée à l’ENSIMEV, école située à Valenciennes (ne pas confondre avec Valence !), donc sauf peut-être pour les bretons habitués à un environnement climatique humide, ce n’est pas le climat qui a guidé notre choix !

Nous voilà donc partis au carrefour … de l’Europe (s’il vous plaît) pour quelques années de cours, mais heureusement pas uniquement. Aventures, découvertes, visites et rencontres, en effet le Nord et l’éloignement sont propices aux rassemblement d’étudiants, autour d’une kriek ou d’une bière blanche par exemple. Comme tout cela crée des liens, nous n’avons pas oublié ces trois années, et malgré une certaine dispersion européenne, quelques événements nous ont réunis depuis.

L’école n’ayant pas perdu son habitude d’envoyer des étudiants de l’autre côté du Rhin, je suis donc allé refaire un petit tour du côté de nos 20 ans, et j’en ai profité pour vous ramener quelques photos d’une Valenciennes rajeunie avec l’arrivée du tram, même si la rue de l’Abbé Senez n’a pas vraiment changée. Voilà donc un petit florilège en images de nos souvenirs.

 

 

Étiquettes :
%d blogueurs aiment cette page :