Posts tagged ‘Petit-Minou’

6 septembre 2019

Blogueuse pro – 2 ans après, le bilan

par rooibos

Blogueuse pro ça veut plus ou moins tout et rien dire mais comme je ne sais toujours pas quoi répondre lorsqu’on me demande quel est mon travail, il faudra bien que je m’y fasse. Ça ne veut rien dire car 1 ce n’est absolument pas ma formation 2 j’ai commencé le blogging il y a 10 ans sur mon temps libre 3 je ne suis (toujours) pas payée pour tout ce temps passé maintenant uniquement qu’à ça. Et puis en effet lorsqu’on prononce ce mot on sent toujours une certaine forme de mépris, face à un journaliste ou pas. Pour moi c’est de la jalousie, une idée de liberté enviée, rêvée. Car passer tout son temps à quelque-chose amène forcément aux mêmes obligations et sentiments que lorsqu’on a un travail plus classique. Donc voilà pourquoi cela change tout de passer au statut de blogueur/blogueuse pro.

Cette fois les stats ne sont pas juste importants pour avoir envie de continuer à s’exprimer, mais pour ma part au départ, trouver un intérêt à faire ce que je fais au quotidien. La direction du blog est toujours restée la même ces 2 années, mêmes thèmes abordés, mais surtout j’ai colonisé toute la toile et tous les supports proposés. Si je n’avais pas eu ma formation initiale et mes 15 années d’expérience à l’étranger en tant qu’ingénieure je ne pense sérieusement pas que j’aurais été capable d’arriver à ça avec aussi peu de moyens (financiers et autres), mais c’est possible ! Je n’ai pas vraiment eu le choix et je trouve vraiment dommage que personne ne prenne ses responsabilités en me payant (notamment) pour ce que je rapporte en termes de vues sur internet. Surtout dans le contexte actuel. Mais moi j’y peux rien.

Ça fait longtemps que je ne me focalise plus du tout sur les stats mais parfois les chiffres vous sautent aux yeux alors je pense que c’est le bon moment pour en parler, avec les statistiques de mon compte principal sur Instagram, qui est devenu comme pour beaucoup d’autres mon journal de bord quotidien. Le blog reste la pierre centrale mais moins mobile, même si pour moi il reste indispensable.

Décodage de la terminologie employée sur Instagram pour l’analyse des statistiques, ça s’est pas mal enrichi dernièrement de ce côté-là aussi on dirait…

Mes dernières stories commencent à atteindre des scores de vues assez impressionnants en peu de temps je trouve ! (effet domino). Évidemment avec l’été et les mois qui passent, à un moment je commence à avoir abordé tous les sujets (même plusieurs fois parfois) notamment les trucs de filles les plus basiques… Ça peut aider, je ne sais pas !

Satistiques des publications et des stories visibles à part. (le mode stories n’existe que depuis 2018 en gros et je pense que ça a bien boosté l’ensemble avec la possibilité de filmer – tout en plombant les mémoires des smartphones des instagrameurs …)

Chiffres statistiques plus généraux de vues du compte.

Analyse de l’activité selon les jours de la semaine. Le week-end est logiquement bien plus dynamique en termes de vues (le mercredi sinon se repère aussi légèrement hashtag moi aussi je m’occupe des bébés pigeons dans leur nid pour la 3ème ou 4ème fois cet été, et ça c’est pas rien !).

Analyse géographique et par tranche d’âge de l’audience du compte… Ça reste assez jeune.

Majorité de mon audimat masculine (qui dort plutôt entre miniuit et 6h du mat’…). Toujours assez logique.

Comme je publie en français, c’est en France qu’on me lit le plus. Heureusement l’Allemagne dont je parle beaucoup aussi est dans le top 5.

Un truc intéressant par contre c’est de voir que la tranche d’âge au-dessus de 35 ans est plus importante dans l’audimat féminin que masculin. Et quasiment égal à la proportion d’audimat au-dessus de 18 ans. Côté masculin ce sont les 18-35 ans les plus touchés par mes publications et stories (18-44 pour les femmes).

Je semble désormais rester bloquée sous la barre des 1000 abonnés mais sans compte on accède aussi aux publications, ce ne sont que des chiffres, mais ça compte toujours ! Alors Merci encore !

En espérant que cela ai pu aider certains dans la compréhension de l’ensemble. Créer des chiffres c’est bien mais c’est aussi important de prendre parfois un petit moment pour les analyser tranquillement (tiens ça me rappelle clairement les trucs de quand j’allais tous les jours dans le centre de Munich !!). C’est toujours intéressant de les avoir à disposition ce genre de statistiques (la plateforme de blog WordPress en fournit également).

À plus tard pour un billet moins analytique de nouveau !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
28 août 2019

Le breton pour les nuls

par rooibos

Souvenez-vous, c’était il y a plusieurs dizaines d’années, vous n’aviez alors que 5 ans, un peu trop jeune pour vous en souvenir précisément, mais vous faisiez de grands yeux d’étonnement lorsque la personne en face de vous vous parlait en breton. Évidemment il faut remettre la chose dans son contexte, les années post marées noires sur les côtes Finistériennes, les attentats contre les institutions françaises des groupements nationalistes bretons… Donc, parler breton à une enfant qui ne l’est qu’à moitié elle, ce n’était pas la chose la plus recommandable à faire. Début 80… Mais c’est ce qui c’est passé pour moi, et plusieurs choses me l’ont subitement remis en tête. Notamment de voir le même ébahissement et intérêt lorsque l’on me réclame des chansons en anglais alors que la petite blonde d’en face est déjà à son âge bilingue franco-allemand. Comment obtenir la paix. Merci encore Katy Perry !! #thisishowwedo

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 mai 2019

Schnalzhaus im Peiting – Weilheim in Oberbayern / Ammerwald

par rooibos

Petit tour habituel du printemps dans les montagnes bavaroises et autrichiennes de l’Ammergebirge avec comme seuls interlocuteurs… les oiseaux de la forêt. L’occasion de les initier un peu à la poésie française !

Apparement ils ont encore une fois bien appréciés nos brefs souvenirs d’école primaire, entre pique-nique et cascade d’eau dans la montagne !!

À une prochaine fois pour la suite du poème…

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 décembre 2018

Visite des alentours de Brest – pays d’iroise

par rooibos

Route Touristique
Landunvez ▶ Le Conquet

En partant d’Argenton en Landunvez, on longe tout du long la mer d’iroise.

Là on est en pays d’iroise, canton de Saint-Renan, ancienne Sénéchaussée (sous Anne de Bretagne), maisons à colombage/en pierre, lacs (Ty-Colo – base de loisir nautique, ski nautique filaire, Comiren), vendredis branchés l’été, concerts en plein air, marché le samedi toute l’année, médiathèque, feu d’artifice sur le lac de Ty-Colo et fête foraine le 15 août. Fest-noz toute au long de l’année, cours de danses bretonne l’été, expositions d’art et artisanat (tableaux etc.) régulièrement. Visite guidée de la ville l’été. La récrée des trois curés, parc d’attraction à Milizac.

Jardin public de Moulin Neuf avec parc animalier à Ploudalmézeau.

Bois de Keroual à Guilers, accrobranche, festival de musique électronique estival Astropolis.

Parc d’attraction American Lunapark à Penfeld, Guilers, pendant les vacances de Noël. Parc des expositions de Penfeld, concerts et spectacles.

Chapelle Saint-Samson sur la côte. Portsall et l’ancre de l’Amoco (-Cadiz), marée noire de 1978 (je suis née un an après). Ça sentait le fioul jusqu’à Saint-Renan d’après ma mère.

Porspoder, Lanildut (rocher du crapeau), sur l’aber Ildut.

Lampaul-Plouarzel (port de Porscave face à Lanildut) – Plouarzel (presqu’île de Beg-ar-vir, île de Seigle/île Segal, base nautique de Porsman, pointe du Corsen/CROSS), festival de musique les petites folies l’été, feu d’artifice sur la mer le 14 juillet, course de Trézien, corridaPloumoguer se succèdent, face à Ouessant, Molène, Quéménès, îles du Ponant. Chapelle Saint-Egarec, chapelle Saint-Eloi, menhir de Kerloas. Château de Kergroadez à Brélès, fêtes tout au long de l’année, animations pour enfants l’été, vacances scolaires.

Puis jusqu’au Conquet, ria, vieille ville, maison des Seigneurs donnant sur le port, port de marins-pêcheurs, presqu’île de Kermorvan avec le phare. Départ pour les îles, Ouessant, Molène et Quéménès. Avec les vagues qui viennent sur la digue en cette saison si on peut approcher. Paroisse de Trébabu, église, tombes des de Kersauzon, château.

Abbaye de Saint-Mathieu, phare, animations pendant les vacances scolaires. Vues sur les îles. Phares et éclairage la nuit.

Trez-Hir, Plougonvelin, fort de Bertheaume (Vauban), animations et visites l’été, tyrolienne et via ferrata. Station balnéaire des alentours de Brest. Base nautique, piscine d’eau de mer. Musée mémoires 39-45.

Phare du petit Minou (club de surf).

Fort Montbarey (Vauban) à Saint-Anne du Portzic (Plouzané/Brest).

Fêtes maritimes tous les 4 ans.

Festival des Vieilles Charrues à Carhaix-Plouguer tous les étés au mois de juillet.

Brest quartier et église de Saint-Martin, cimetière de Kerfautras, place Strasbourg, rue Jean-Jaurès, place Liberté (mairie, marché de Noël, foire Saint-Michel) au centre, église Saint-Louis, rue de Siam avec vue sur le port de commerce, les Docks, la rade, le phare de Sainte-Anne du Portzic côté Brest Technopole. L’île longue (base des sous-marins nucléaires de la marine), en face la presqu’île de Crozon (festival du Bout du monde début août, musiques ethniques), abbaye de Landévenec, cimetière des bateaux, domaine de Trévarez- parc et château à Saint-Goazec près de Châteaulin (animations, expositions), Locronan, cité médiévale près de Douarnenez.

Parc naturel régional d’Armorique.

Multiplexe Liberté (ciné) dans le centre, direction gare salle de spectacles du Quartz puis rampe pour accéder au port.

Château (musée national de la marine). Marina.

Tour Tanguy, plateau des Capucins (anciens chantiers navals), médiathèque, téléphérique passant au-dessus du port militaire.

Quartier des marins, Recouvrance à la sortie du pont sur la Penfeld (pont levant au-dessus de l’arsenal, port militaire).

Port de commerce départs/arrivées des courses de marins. Jeudis du port l’été sur les quais.

Bar irlandais le Tara Inn (petits concerts).

Salle de concerts la Carenne.

Escaliers en fer forgé menant du port de commerce au cours Dajot, et à la tour américaine (rose) reconstruite après sa destruction en 45, terrains américains.

Direction Moulin Blanc, port de plaisance, le bar de Kersauzon, Océanopolis, musée de la mer.

Vallon du Stang-Alar, jardin du conservatoire botanique national de Brest.

Pont de l’iroise à haubans en repartant direction Plougastel (-Daoulas) (fraises de Plougastel !).


Et voilà pour ma participation personnelle

au cœur de la tempête-GR34(2)

Trézien, l’île de Seigle c’est donc maintenant plus mon coin comme je disais…
Je vous laisse regarder tout ça… Et notamment les circuits de randonnées le long du GR34, ou les nombreuses plages qui longent la côte.


fiche technique sur la visite des alentours de Brest – pays d’iroise

publi Facebook

*billet écrit en coopération avec France 3 Rennes – 10 décembre 2018*

Merci à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 octobre 2017

De Kerloas à Keramézec–GR34 (3)

par rooibos

En juillet 2015 le GR34 nous a menés sur les hauteurs du pays d’Iroise, du côté de Lamber, commune de Ploumoguer, là où se situe le belvédère de Keramézec. Ce tour se passe en pleine campagne, en partant du menhir de Kerloas, attraction incontournable du coin (Astérix tiens-toi bien) lorsque l’on quitte la commune de Plouarzel en direction de Saint-Renan.

13_Kerloas

La particularité de ce menhir est sa fameuse bosse, qui selon la légende apporterait fécondité aux jeunes couples mariés.

Kerloas_Lamber

Plus loin sur la route, depuis le belvédère de Keramézec à Lamber, on peut surplomber le pays d’iroise et (par temps très clair particulièrement) observer même jusqu’à Trézien à 5 km de là, repérable à son phare et l’alignement d’éoliennes et même plus loin en mer cette fois les îles du Ponant, Quéménès, Molène ou Ouessant.

ouest_Keramézec

Côté sud, nous avons eu la chance ce jour-là de voir même la pointe de Pen-Hir et ses fameux tas de pois à 20 km de là, ainsi que la pointe du Raz dans le prolongement, l’extrémité sud de la mer d’iroise, à tout de même 42 km !

Petite anecdote brestoise au sujet de ces tas de pois de la pointe de Pen-Hir, je ne sais pas à quel point ce clin d’œil est répandu mais depuis Brest en tout cas, ces 3 petits cailloux posés sur l’eau comme un ricochet rappellent une autre figure de BD bien connue : Snoopy ! Je vous ai fait un gros plan sur la zone de l’image pour bien voir le petit chien assoupi sur le toit de sa cabane !! N’hésitez à apporter vos commentaires à ce sujet car déjà pour moi c’est une anecdote un peu floue entendue d’une amie brestoise au milieu d’une conversation il y a longtemps mais en revoyant cette côte lors de cette randonnée sur le GR34 ce clin d’œil m’est subitement revenu en mémoire (et même google ne dit rien à ce sujet …)

Tas_de_pois

Plus sérieusement, début 2017 le monde de la chanson a magnifiquement mis en valeur ces lieux du sud de la mer d’iroise en y tournant le clip d’une aussi jolie chanson. On y voit les tas de pois comme si on y était (snoopy doit toujours dormir à côté par contre je présume …).

Statue de Snoopy au Centre spatial Kennedy

Claudio Capéo - Riche

À bientôt pour une nouvelle visite iodée au bout du monde …

Rendez-vous sur Hellocoton !

%d blogueurs aiment cette page :