Posts tagged ‘Noel’

17 février 2013

Le Noel de la fée crochète – 2012

par rooibos

C’est le 2° Noel où la fée crochète passe à l’action pour aider les lutins du père Noel. Cette fois, les préparatifs ont même pu commencer dès le début de l’automne pour avoir le temps de trouver tranquillement les idées, assembler les couleurs puis terminer par des paquets cadeaux et étiquettes faits-main avec du papier recyclé, rehaussé de petites touches de papier de couleur poinçonné et collé par-dessus. Le matériel de scrapbooking est ressorti : ciseaux vagues ou cranteurs, masking tape, raphia, papier coloré. Un automne très DIY  (Do It Yourself) pour s’achever sur la déco de Noel avec des boules en laine pour former une suspension accrochée à la cheminée, ainsi que des centres de table et marques-place formés d’une rondelle de bois et d’une pomme de pin (merci Jojo pour la découpe des rondelles à la scie circulaire Clignement d'œil, un vrai travail d’équipe !). Et pendant l’Avant bien sûr quelques Plätzchen, avec les Vanillekipferl pour compléter cet ensemble d’activités faites-main.

Album Photo Noel 2012

Sous le sapin, il y a eu donc cette année :  des mitaines, des guêtres, un sachet de lavande (inspiré de ce modèle) et un nounours tout bouclé. Le tout made by la fée crochète.

Et pour terminer la revue des cadeaux de Noel, Essie nous avait préparé une collection hiver 2012 inspirée des 2 femmes emblématiques de la couronne d’Angleterre, la Reine Elisabeth et Kate. Voici une association de couleurs et paillettes qu’a su sublimer Pshiiit par cette idée toute simple.

essie leading lady winter 2012

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , , , , , ,
9 décembre 2012

Antipasti d’aubergines home made

par rooibos

Fin septembre, c’était ici la pleine saison des aubergines, l’occasion de faire des antipasti d’aubergines, que l’on pourra consommer pour les fêtes de Noel par exemple avec du bon pain grillé. L’avantage, c’est que l’on peut le garder sans problèmes plusieurs mois, les aubergines marinent dans l’huile d’olive et deviennent fondantes, en se parfumant des herbes aromatiques ajoutées. On peut y ajouter ce que l’on souhaite : sel, poivre, basilic, thym, romarin, origan, gousse d’ail, piment, etc. L’avantage du balcon où l’on peut aller chercher les herbes aromatiques fraîches, les piments. Les pots peuvent également être préparés juste avant, mais l’intérêt est d’avoir juste à ouvrir le pot, faire griller quelques tranches de pain pour préparer un apéro ou une entrée maison et délicieuse en moins de deux !

Pour conserver le pot une fois ouvert (dans un placard et non au réfrigérateur, sinon l’huile fige), pensez à toujours utiliser un ustensile propre pour prendre les aubergines !

Le pas à pas suivant vous montre la marche à suivre, le temps de séchage au four est indicatif, l’important est que les tranches d’aubergines doivent rester souples, quand la peau commence à se craqueler, il est temps de les sortir !

Guten Appetit – Mahlzeit!

Antipasti Aubergines octobre2012

La neige tombe ces jours-ci sur le blog, mais pas uniquement, les marchés de Noel ont commencé, le Glühwein (vin chaud), le Kinderpunsch ou Zwergentrunk (punch pour enfants ou boisson des nains) coulent à flots, les Plätzchen (sablés de Noel) et Stollen nous donnent l’énergie nécessaire pour sortir dans le froid et la neige ! Les Weihnachtsfeier ou fêtes de Noel sont l’occasion de terminer l’année 2012 de façon plus apaisée … Un peu comme l’ambiance de la photo suivante, un caribou traînant un pingouin …

caribou et pingouin

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , , , , ,
22 janvier 2012

Un week-end chez DD

par rooibos

Voici la réponse à notre dernier billet : comme le dévoilait notre photo de la semaine avec le Striezelmarkt, marché de Noel de Dresde, c’est donc à Dresde que nous avons trouvé la Trabant, l’Ampelmann et sa Ampelfrau (feux piétons version homme et femme, ou l’ex-RDA exemple de parité), ainsi que la pyramide de Noel.

Dresde, ville d’ex-Allemagne de l’Est, est la capitale de la Saxe, Land bordé par les frontières tchèque et polonaise. Et DD ce sont les lettres que l’on trouve sur les plaques d’immatriculation, désignant Dresde.

Dresde est surtout connue par les bombardements alliés qui l’ont frappée en 1945, détruisant un tiers de la ville, et les travaux pharamineux de reconstruction à l’instar de la Frauenkirche (cathédrale) terminée en 2005 et que nous avons justement pu visiter. Tout le centre ville a lui-aussi été reconstruit à l’identique, comme le Semperoper (opéra), et le Zwinger (palais résidentiel). Une journée suffit pour se promener dans cette Altstadt  (vieille ville) très riche architecturalement parlant et de comprendre l’importance qu’avait la ville au XVIII° siècle.

Mais de l’autre côté de l’Elbe, il y a la Neustadt (nouvelle ville), là où les bus de touristes ne s’arrêtent que devant la Pfundsmolkerei (crèmerie) pour admirer le magasin intégralement couvert de carreaux en porcelaine de Meißen, ville voisine. Nous y avons passé une autre journée : encore un peu de temps passé au marché de Noel de Neustädter Markt, un petit vin chaud, achat de quelques souvenirs, dont les fameux Stollen ! Puis retour vers Munich. C’était notre 2° visite en ex-Allemagne de l’Est, après Berlin en 2004, l’atmosphère reste encore différente de celle de la Bavière.

Petite visite de la ville en vidéo :

Étiquettes : ,
23 janvier 2011

Guten Rutsch ins neue Jahr – bonne année 2011 !

par rooibos

Il reste tout juste une semaine pour les vœux de la nouvelle année, il était donc temps ! Il faut bien dire que la glissade de fin d’année a laissé des traces puisqu’on compte un coude cassé (Ellenbogen), 3 rendez-vous chez l’orthopédiste (Orthopäde) avec 3 radios (Röntgen) à la clé, 2 plâtres (Gips) et 6 séances de kiné (Krankengymnastik) ! Pour souhaiter la nouvelle année, il est ici de coutume de souhaiter une bonne glissade vers l’année suivante (guten Rutsch ins neue Jahr), le climat a certainement influencé cette expression car la glissade a bien eu lieu mais dès la mi-décembre ! Tout est quasiment bien réparé, reste encore quelques séances de kiné pour assouplir ce bras tout neuf ! Inutile de dire que j’ai nettement enrichi mon vocabulaire orthopédique allemand !

Album Noel 2010

Cela ne nous a pas empêchés de passer les fêtes en Haute-Loire et d’inaugurer enfin le Carré Vieux avec une partie de la troupe de Valenciennes. Quelques bons repas entre visite du Puy-en-Velay, promenade au lac du Bouchet en plein dégel, ou jeux de société au coin du poêle, puis nous avons repris le chemin du retour.

En attendant le dégel des oranges givrées …

Étiquettes : ,
17 décembre 2010

Schnee draußen, Plätzchen im Backofen !

par rooibos

Ou encore, s’il neige dehors, du four sortiront les trésors ! C’est le dicton de cette fin d’année, vu que l’hiver s’est invité plus tôt que prévu, en nous incitant à faire chauffer le four, pour mieux se régaler une fois les températures extérieures affrontées !

Après notre 1° essai de traditionnels Lebkuchen, dont le résultat nous avait laissés quelque peu perplexes, nous avons appris qu’il existe d’innombrables recettes de Lebkuchen. Certaines donnent une pâte quasi-liquide (d’où la nécessité du support en pain azyme, la fameuse hostie, appelée Oblate ici) comme les Lebkuchen de Nuremberg et d’autres comme la nôtre, donnent une pâte de type pâte à sablés, très dure, à étaler au rouleau à pâtisserie et à détailler à l’aide d’emporte-pièces par exemple. Les 1° sont tout de suite moelleux, les seconds nécessitent pour cela d’être mis quelques jours dans une boîte en métal entre-ouverte avec une source d’humidité comme des écorces d’orange ou de clémentines, ou une demi-pomme, etc. En plus de ramollir, le gâteau se parfumera, et quand il sera moelleux à votre goût, il suffit d’enlever les écorces et de fermer la boîte. En tout cas pour nous ça a bien marché et nous avons retrouvé un peu plus le goût des Lebkuchen que nous connaissions au bout de quelques jours, quand les épices et le sucre se sont en quelque sorte décantés. Il faut donc un peu de patience avant de les déguster mais ensuite ils se conservent longtemps au sec.

Si l’envie de Plätzchen ne peut pas attendre, notre préférence va à la recette des Vanille Kipferl, sans aucune épice, avec de la farine blanche, amande et goût vanille. À peine sortis du four on les pioche déjà dans le plat, même si la technique pour donner la forme de croissant reste encore perfectible après ce 2° essai ! Tous petits, on a du mal à s’arrêter tellement ils sont délicieux, avec un cœur tendre comme de la pâte d’amande quand ils sont tout frais !

Merci à mon collègue de m’avoir donné le secret pour des Lebkuchen moelleux, car rien ne l’indiquait dans la recette !

Étiquettes : ,
%d blogueurs aiment cette page :