Posts tagged ‘jardin’

25 mai 2015

Florence : ville de culture, entre élégance et simplicité

par rooibos

Il y a de ca déjà 2 ans, nous avons passé le long week-end de la Fête-Dieu à Florence, en Italie, dans la capitale de la région Toscane. Comme je l’avais déjà laissé entendre dans les billets indices précédents, cette ville est un musée à ciel ouvert où se sont côtoyés de grands noms de la Renaissance, comme Michel-Ange, Botticelli ou Léonard de Vinci, sous le mécénat de la famille de Médicis. Cette atmosphère de bienveillance, cet esprit humaniste propice à la création se ressentent encore de nos jours lorsque l’on se promène dans la ville.

Parmi les principaux éléments architecturaux qui donnent son caractère à la ville, on peut citer le palazzo Vecchio, sur la piazza della Signoria, place extrêmement riche avec des sculptures comme le David (copie) de Michel-Ange devant l’entrée du palais ou encore la fontaine de Neptune. Plus loin, la cathédrale (Duomo) Santa Maria del Fiore avec son campanile. Autre emblème de la ville, le ponte Vecchio sur le fleuve Arno, qui permet d’accéder aux jardins dans lesquels nous avons passé une journée, avec vue sur le centre ville.

Florence1

Le quartier de Santa Maria Novella est également un point important de la ville constitué par l’église avec sa façade en marbre caractéristique de Florence, ses cloîtres puis plus loin la pharmacie, lieu incontournable de raffinement, avec un nombre invraisemblable d’ essences de parfums, qui ajoutent de la magie à l’architecture de ce lieu d’un autre temps.

Florence2

Côté jardins, nous avons commencé par ceux du palais Pitti, après avoir passé le fleuve sur le ponte Vecchio, menant aux jardins Boboli puis Bardini. L’occasion de prendre du recul et de voir Florence d’en haut, tout comme du point de vue offert par la basilique San Miniato al Monte.

Florence3

Après cette journée au vert, nous avons achevé notre séjour à Florence par la visite du palazzo Vecchio, nous imprégnant de l’esprit des Médicis. Nous avons notamment pu y remarquer leur emblème, au plafond, avec ces 5 boules formant un cercle ainsi que le giglio, lys florencé, symbole de la ville ainsi que de l’alliance traditionnelle entre Florence et la France, et particulièrement des Médicis. Cet esprit à la française se ressent d’ailleurs toujours aujourd’hui à Florence, ce qui nous a d’autant plus laissé un bon souvenir de ce séjour dans la ville, alliant simplement visite culturelle et touristique à la fois. Le côté gastronomique n’a rien à envier au reste, inutile de préciser …

Florence4

Pour terminer la visite, plus de photos sont disponibles via ce lien : album photo Florence. Et enfin voici la vidéo résumant notre séjour :

visite Florence

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , ,
31 janvier 2015

En direction du sud

par rooibos

Retour sur un projet fait en 2013 par la fée crochète, un gilet tout simple, bien chaud qui peut autant se porter en tant que veste par une journée fraîche et humide d’été. C’était au Puy-en-Velay, alors que la ville se préparait pour les célébrations du 15 août en l’honneur de Marie, d’où les décorations bleues et blanches dans la rue qui monte à pic vers la cathédrale construite sur le Mont Anis. Lieu de rassemblement pour tous les pèlerins avant le départ sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Les touristes apprécieront les impressionnants pitons rocheux d’origine volcanique sculptant le visage de la ville, les dykes avec notamment le rocher de la vierge, l’église d’Aiguilhe

Chantal_DROPS

Ces petites rues pavées, ce parfum et ces intonations du sud (en Haute-Loire, au sud de l’Auvergne, aux portes de la Lozère dans le Languedoc-Roussillon) nous amènent directement à la destination que j’avais déjà tenté de vous faire découvrir il y a de ça  … Bref, nous reprenons le fil avec ces 2 derniers indices, qui devraient finir de vous mener sur la voie … Rafraîchissement glacé et fruité en terrasse afin de reprendre quelques forces après une bonne journée de visites tout d’abord :

indice1

avec vue sur le célèbre

indice2

Vous l’aurez donc compris, la prochaine destination vous emmènera dans un musée à ciel ouvert quelque part plus au sud, histoire d’amener un peu de senteurs et de couleurs du sud au milieu de l’hiver tout gris et tout froid.

Pour plus de vues du Puy-en-Velay, voici 2 films :

Le Puy-en-Velay en 2010

Le Puy-en-Velay en 2011

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 septembre 2012

Sur mer comme sur terre*

par rooibos

Avant que l’automne ne s’installe définitivement, retour sur un mois d’août particulièrement ensoleillé du côté de la mer d’Iroise, puisque cette année nous avons même pu nous baigner (ça n’arrive pas tous les ans donc cela mérite d’être souligné !). Bien sûr l’eau était fraîche mais quelques jours à la plage donnent une toute autre couleur à l’été !

Le 10 août 2012 avait lieu la journée commémorative des 500 ans du combat naval de la Cordelière, vaisseau amiral de la flotte franco-bretonne, commandé par le capitaine Hervé de Portzmoguer. La goélette Recouvrance et la frégate Primauget (nom francisé de Portzmoguer) étaient dans l’anse de Bertheaume pour rendre hommage aux nombreux marins disparus dans ce combat naval au large de la pointe Saint-Mathieu.

Puis nous sommes allés visiter un magnifique jardin créé autour d’un ancien lavoir : le lavoir du Vaéré, à la sortie de Plougonvelin en direction de Saint-Mathieu (lieu-dit Ar Vaéré / Kérouman).

Cette fois-ci les agriculteurs faisaient encore des boules mais après le foin au mois de juin c’était la paille en ce mois d’août.

Plusieurs dizaines de pétoncles cuites plus tard, le projet au crochet en Eskimo continuait d’avancer au pied du mini-dolmen au fond du jardin. Vous le découvrirez terminé dans le prochain billet – patience …

Album Photo Bretagne - Août 2012

Pendant ce temps, sur notre balcon à Munich une grappe de petites tomates mûrissait tranquillement.

*Devise de la famille d’Hervé de Portzmoguer – en breton : war vor ha war zouar.

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 février 2011

Sur les traces de Marie-Antoinette

par rooibos

Puisque l’exposition Monet ne nous a pas laissé admirer les toiles rassemblées au Grand Palais, nous nous sommes rabattus sur ce que nous avions sous la main ! Après avoir découvert les jardins au printemps 2005 (attention ça ne nous rajeunit pas, on a ressorti les photos des archives !), nous avons cette année visité Versailles de l’intérieur ainsi que le domaine de Marie-Antoinette. Nous en retiendrons qu’à la cour il ne fallait pas sortir sans ses baskets car entre le château, le domaine de Marie-Antoinette (petit Trianon, hameau de la reine) et le grand Trianon, ça fait bien travailler les mollets !

 

 

Et enfin un aperçu de notre visite des jardins de Versailles en Juin 2005.

%d blogueurs aiment cette page :