Posts tagged ‘île’

7 décembre 2014

Le long de la mer d’Iroise, sur le GR34 (1)

par rooibos

Petit à petit j’imagine que le terme “Iroise” commence à vous être familier, si vous nous suivez dans nos aventures ici ou là. J’avais déjà eu l’occasion de vous détailler quelques lieux ou évènements emblématiques du pays ou de la mer d’Iroise mais pas encore de vous présenter la région de façon plus globale. Ceci va donc enfin être fait, sous la forme d’une série de billets qui résument nos petites randonnées faites régulièrement en pays d’Iroise depuis juillet 2013.

Prenez vos chaussures de marches, vestes imperméables à capuche ou lunettes de soleil suivant la saison et c’est parti !

Rendez-vous au bout du monde, en Finistère, sur la pointe bretonne, à l’ouest de Brest, là où plus à l’ouest la prochaine terre c’est l’Amérique, c’est bon vous situez ?

pres1

Une fois arrivé au bout de la route, vous arrivez dans le pays d’Iroise, bordé par la mer du même nom, partie de l’océan Atlantique s’étendant de l’île de Sein (sud-Finistère) à l’île d’Ouessant (nord-Finistère).

pres3

Nos randonnées se situeront dans un premier temps dans cette région nord, que l’on appelle le Léon.

pres2

Afin de nous guider au mieux dans nos randonnées sur le GR34 en Pays d’Iroise, nous nous sommes basés sur les circuits proposés dans le TopoGuide Promenades et Randonnées “Le Pays d’Iroise … à pied” (Ref. P295). À partir des circuits présentés dans le guide et des cartes correspondantes, nous avons élaborés nos propres tours d’une durée moyenne de 2h, longeant la côte et passant également plus à l’intérieur des terres pour faire une boucle.

pres4

Notre premier circuit part de la commune de Lampaul-Plouarzel, sur la presqu’île de Beg-ar-Vir, où l’on peut encore voir d’anciens fours à goémon sur la dune. Nous y étions en mars dernier, lors de la 35° et dernière tempête de l’hiver. Toutes ces tempêtes hivernales exceptionnelles cette année ont laissé des traces encore visibles le long de la côte. Nous avons terminé notre parcours au niveau de l’île de Seigle – île Segal, sur la commune de Plouarzel.

01_GR34_Segal-Begarvir

Bon, il faut tout de même bien savoir que si cela vous a donné envie de vous lancer à la découverte de la mer d’Iroise le long du chemin des douaniers, il y a de fortes chances pour que vous rentriez à la maison avec une bigoudène À l’aise Breizh collée à l’arrière de votre voiture ! Mais après tout, cela vous rappellera juste au quotidien le bon goût du large, une fois terminé les caramels au beurre salé, crêpes et autres saucisses de Molène ou pâté Henaff … Et comme on dit par chez nous : Kenavo !

Bigoudène-ÀlaiseBreizh

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , ,
27 avril 2014

Un week-end chez Maurice

par rooibos

à Lille* (chez les Ch’tis, en référence sûrement à notre période valenciennoise).

Lorsque définitivement le temps paraît trop long, que la prochaine étape tarde à arriver, que l’on aimerait déposer les armes, on prend une pause, on part au bout du monde, à des milliers de kilomètres de là. On y retrouve d’autres Français qui se sentent probablement tout autant expatriés que nous alors qu’ils n’ont pas quitté la France eux. Alors on se dit qu’on a fait fait le bon choix, même si on le savait déjà, même si sur d’autres plans ça ne se passe pas comme on l’aurait souhaité. On reprend des forces, on reprend la route et puis déjà on manque de patience à nouveau. Dans ces cas-là c’est bien de savoir que d’autres prennent le relais et rament à notre place … Jusqu’à ce qu’on reprenne notre tour. Bientôt le gîte d’étape pourra nous accueillir, enfin.

Maurice2014

5 ans après les Seychelles, nous-voici cette année à l’île Maurice, pour Pâques. L’année dernière nous étions à Strasbourg pour le retour des cloches. L’île Maurice ne fait pas penser à Strasbourg au premier abord, et pourtant c’est aussi un mélange de différentes cultures, et parmi les touristes, une majorité de Français mais aussi pas mal d’Allemands et le reste parlant anglais, puisque les Mauriciens ont comme langues officielles le français et l’anglais. Un modèle de tolérance, une culture française très présente qui fait oublier tous ces kilomètres de distance. “Ici c’est Paradis” comme nous a répété notre guide lors de notre excursion dans le sud-ouest de l’île. Seulement même au paradis il y a des requins (bleus).

*attention, le week-end à MauriceMauritius – n’est possible qu’au départ de son île sœur située à 170 km au sud-ouest, la Réunion, d’Europe compter une bonne dizaine d’heures de vol (8880 km de Munich) !

Après le week-end chez DD fin 2011, nous continuons le tour de famille avec Maurice cette année. Parfois il faut s’y mettre à plusieurs pour faire des blagues bien nases, mais c’est bien celles-là qui font le plus rigoler ! D’autant plus lorsque notre französische Stammtisch – repas entre Français – du mercredi midi (le jour des enfants en France) se fait remarquer par notre bonne humeur contagieuse à la cantine, décompression totale assurée … Le Français est contestataire, farceur et bon vivant il paraît – du monde pour confirmer ou infirmer ??

 

– billet n°100 –

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , , , ,
19 août 2012

Allons sur l’île aux roses – zur Roseninsel

par rooibos

Comment concilier visite culturelle et forme physique ou encore "un esprit sain dans un corps sain" ? C’est sur le Elisabethweg que nous avons trouvé la réponse ! Tout le monde connaît Sissi, grâce aux films joués par Romy Schneider au début de sa carrière, au moins ! Et bien Sissi était bavaroise, née à Munich, et a passé une grande partie de son enfance dans la campagne bavaroise, au bord du lac de Starnberg, Starnberger See, avec vue sur les montagnes toutes proches, au château de Possenhofen. La ville de Pöcking a mis en place des panneaux le long du Elisabethweg pour guider les randonneurs sur les pas de Sissi, entre la gare de Possenhofen rénovée et abritant désormais un musée : le Kaiserin Elisabeth Museum, le château de Possenhofen en bordure du lac et l’hôtel qui accueillait l’impératrice d’Autriche, lorsqu’elle revenait dans sa Bavière natale.

Nous sommes partis de la Picknickplatz/Biergarten, un peu avant le château, nous avons longé le bord du lac jusqu’à rejoindre l’embarcadère pour la Roseninsel, ou île aux roses. Au centre de l’île, le casino, une résidence d’été des Wittelsbach, à mi-chemin entre villa italienne et chalet alpin bavarois. Le jardin au roses, avec en son centre une colonne de verre, rassemble un nombre considérable de variétés de roses, au senteurs multiples. Pour terminer notre tour sur le Elisabethweg, nous sommes ensuite remontés vers la gare de Possenhofen, avant de retourner à la Picknickplatz par la forêt.

Pour continuer notre journée au cœur du pays des 5 lacs, le fünf Seen Land, nous avons rejoint l’Ammersee, et le Kloster Andechs, abbaye hautement touristique, sur les hauteurs du lac. Une petite bière, un gros bretzel, et nous voilà rentrés sur Munich !

Plus de photos de cette journée au milieu des lacs.

Plus de photos du lac Ammersee, sur lequel nous avions également fait de la voile en septembre 2011.

Étiquettes : , ,
10 juillet 2011

Sylt, île de la Frise du Nord

par fanch43

Nous voilà donc partis vers le 55° parallèle Nord au pays des frisons vers la plus grande, mais aussi la plus septentrionale des îles allemandes, Sylt (prononcer “zult”).

Elle fait partie de l’archipel des îles de la Frise, qui s’étend des Pays-Bas au Danemark, et qui protège des agressions de la mer du Nord la zone vaseuse de la mer des Wadden (Wattenmeer), écosystème riche et patrimoine mondial.

îles de la Frise

Nous atterrissons ainsi sur le petit aéroport de Westerland (Chef lieu de l’île de Sylt) avec une petite brise locale (5 à 7 bf) pour découvrir cette petite île de 35 km de long.

Sylt

Et c’est à vélo, moyen de locomotion assez prisé sur l’île que nous avons découvert ses différentes facettes.

La partie sud de l’île:

C’est entre dune et Wattenmeer que la piste cyclable part de Westerland pour rejoindre Hörnum, pointe sud de Sylt. A Rantum, nous découvrons les maisons frisonnes en toit de roseaux, et à environ 3 km au sud de Rantum, nous nous arrêtons au célèbre Sansibar, l’incontournable restaurant de plage.

Sylt-Süd

 

Westerland et la plage sur la côte ouest:

 
Westerland est la ville la plus importante de l’île où se trouvent les principaux hôtels. C’est donc un accès prisé sur la plage de la côte ouest qui s’étend du nord au sud de l’île est sur laquelle il est commun de trouver les Strandkorb ou corbeilles de plage pour se protéger du vent et profiter du soleil.
 
Strandkorb


La partie Nord de l’île:

En partant vers List et le Ellenbogen, nous traversons les villages de Wenningstedt et de Kampen. 16 km plus loin nous atteignons List et son port, d’où l’on peut notamment rejoindre l’île danoise de Romo. Après une pause au Gosch, restaurant de poisson incontournable de Sylt, nous rejoignons la partie la plus sauvage de l’île, zone protégée, domaine des moutons en liberté, le Ellenbogen.

Sylt-Nord

 

Entrée dans le Ellenbogen Vue sur le Ellenbogen et la Wattenmeer


La partie Est de l’île:

C’est cette partie Est qui relie Sylt au continent par une digue et un chemin de fer construit en 1927. C’est l’occasion de visiter Keitum, village typiquement frison, et ouvert au nord sur la Wattenmeer, et ses très nombreuses richesses naturelles.

Sylt-Ost

 

Europäischer Queller - salicorne Maison frisonne

Le voyage touche à sa fin et nous quittons ces contrées nordiques avec un bel album photo riche en paysages variés.

Étiquettes : ,
%d blogueurs aiment cette page :