Posts tagged ‘île’

4 novembre 2018

Route du Rhum 2018

par rooibos

L’automne est là, la mer s’emballe, c’est le moment de prendre la mer pour nos marins ! Le départ depuis Saint-Malo à peine donné, les voici qui commencent déjà à arriver en mer d’Iroise à la pointe du Finistère. Une petite accalmie météo nous a permis d’aller faire un rapide repérage sur la côte et… on vous conseille France 3 Bretagne pour suivre au mieux la course finalement. 🌧️☔❄️⚓

Si vous souhaitez même visualiser en temps réel la course, comme d’habitude, la cartographie sur le site de la course permet de suivre l’avancement des navigateurs (ou même d’y participer pour les plus joueurs d’entre vous via la virtual regatta). Le trimaran Macif vu lors de Brest 2016 est toujours présent !

La course fête cette année ses 40 ans, avec toujours comme destination la Guadeloupe. Les plus rapides qui auront pu manœuvrer au plus vite pour passer entre les rouleaux de la 1ère tempête automnale naissante devraient arriver dans 6 jours ! Pour les autres, ils piocheront un peu plus dans leurs réserves de riz, boîtes de thon et bananes !

J’ai comme une petite intuition que si les marins ont pu subitement diviser par 2 le record de la traversée en solitaire entre l’édition de 2002 et celle de 2006, c’est grâce aux simulations CFD ! 🌈 Tant mieux pour ceux qui ont su en tirer profit ! (et surtout tant pis pour les autres… 😀 🥨)

Bonne route et bon vent à tous ! 🦄🌸💐🌱🌐🏖️⛵🚧

@routedurhum #RDR2018


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
11 octobre 2017

De Kerloas à Keramézec–GR34 (3)

par rooibos

En juillet 2015 le GR34 nous a menés sur les hauteurs du pays d’Iroise, du côté de Lamber, commune de Ploumoguer, là où se situe le belvédère de Keramézec. Ce tour se passe en pleine campagne, en partant du menhir de Kerloas, attraction incontournable du coin (Astérix tiens-toi bien) lorsque l’on quitte la commune de Plouarzel en direction de Saint-Renan.

13_Kerloas

La particularité de ce menhir est sa fameuse bosse, qui selon la légende apporterait fécondité aux jeunes couples mariés.

Kerloas_Lamber

Plus loin sur la route, depuis le belvédère de Keramézec à Lamber, on peut surplomber le pays d’iroise et (par temps très clair particulièrement) observer même jusqu’à Trézien à 5 km de là, repérable à son phare et l’alignement d’éoliennes et même plus loin en mer cette fois les îles du Ponant, Quéménès, Molène ou Ouessant.

ouest_Keramézec

Côté sud, nous avons eu la chance ce jour-là de voir même la pointe de Pen-Hir et ses fameux tas de pois à 20 km de là, ainsi que la pointe du Raz dans le prolongement, l’extrémité sud de la mer d’iroise, à tout de même 42 km !

Petite anecdote brestoise au sujet de ces tas de pois de la pointe de Pen-Hir, je ne sais pas à quel point ce clin d’œil est répandu mais depuis Brest en tout cas, ces 3 petits cailloux posés sur l’eau comme un ricochet rappellent une autre figure de BD bien connue : Snoopy ! Je vous ai fait un gros plan sur la zone de l’image pour bien voir le petit chien assoupi sur le toit de sa cabane !! N’hésitez à apporter vos commentaires à ce sujet car déjà pour moi c’est une anecdote un peu floue entendue d’une amie brestoise au milieu d’une conversation il y a longtemps mais en revoyant cette côte lors de cette randonnée sur le GR34 ce clin d’œil m’est subitement revenu en mémoire (et même google ne dit rien à ce sujet …)

Tas_de_pois

Plus sérieusement, début 2017 le monde de la chanson a magnifiquement mis en valeur ces lieux du sud de la mer d’iroise en y tournant le clip d’une aussi jolie chanson. On y voit les tas de pois comme si on y était (snoopy doit toujours dormir à côté par contre je présume …).

Statue de Snoopy au Centre spatial Kennedy

Claudio Capéo - Riche

À bientôt pour une nouvelle visite iodée au bout du monde …

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 juillet 2017

En 2017, passez à l’ouest !

par rooibos

Tous les amoureux de la Bretagne le savent et l’attendent avec impatience depuis bien longtemps, cet été la LGV en direction de la Bretagne est inaugurée, permettant d’enfin raccourcir les distances entre Paris (notamment) et la pointe bretonne. À partir de demain, 2 juillet 2017, en 1h30 (oui, 1h30 !), l’odeur des embruns et les cheveux aux vents s’offrent enfin à vous, fini la pollution et la grisaille (bon, pour la grisaille, amoureux de la Bretagne, amoureux du gris ; oui mais moutonné cette fois-ci et surtout très alterné). Bref.

Tout un tas de bonnes choses qui vous feront passer un bon séjour en terre bretonne.

À cette occasion, une campagne publicitaire emmenée par un slogan clair et efficace, Passez à l’ouest !passezalouest.bzh – nous a rappelé tous les bons côtés de notre chère région (qu’elle soit natale ou d’adoption. Dans la série allez, on est tous bretons tant qu’on l’aime).

Des visuels sont apparus en début d’année et chacun a pu s’approprier cette ligne publicitaire pour faire connaître au plus grand nombre les nombreux atouts de la région et donner envie de profiter de la proximité géographique toute nouvelle permise par les dernières avancées technologiques ferroviaires. Car le train c’est aussi s’installer confortablement tout en se laissant guider et voir les paysages défiler et changer tout en approchant de la destination. Personnellement, si j’avais le choix je crois que ce serait un de mes moyens de transports favoris, pas de stress corporel comme dans l’avion, et des kilomètres avalés “tous seuls” bien plus tranquillement qu’en voiture. Enfin voilà. Voici donc un petit florilège des visuels qui m’ont le plus plu, sachant qu’il en existe désormais un très grand nombre (on approche le millier ! L’inspiration a été au rendez-vous !) comme on a pu le voir au fil des mois via le hashtag #passezalouest.

Aller, c’est parti pour la visite guidée made in bzh, avec les pauses au ravitaillement règlementaires bien sûr (option beurre salé) :

Perros-Guirec_tw

Douarnenez-Kouign_amann_tw

LaTrinitaine-Madeleine_tw

LaTrinitaine-sablés_tw

Sans oublier les retours aux couloirs du métro parisien, aux origines de la Bretagne avec la Bretagne historique ou encore à son savoir-faire dans le domaine textile :

marché_aux_puces

Guérande-moulin

Quimper-textile_tw

station_opéra

Et pour terminer ce voyage top-chrono retour aux sources, le bout du bout, nous y voici, le tout nouveau téléphérique urbain brestois !!

Brest-téléphérique

passezalouest_bzh

Alors, vous attendez quoi pour passer à l’ouest ? – bon voyage – bon vent !

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 décembre 2014

Le long de la mer d’Iroise, sur le GR34 (1)

par rooibos

Petit à petit j’imagine que le terme “Iroise” commence à vous être familier, si vous nous suivez dans nos aventures ici ou là. J’avais déjà eu l’occasion de vous détailler quelques lieux ou évènements emblématiques du pays ou de la mer d’Iroise mais pas encore de vous présenter la région de façon plus globale. Ceci va donc enfin être fait, sous la forme d’une série de billets qui résument nos petites randonnées faites régulièrement en pays d’Iroise depuis juillet 2013.

Prenez vos chaussures de marches, vestes imperméables à capuche ou lunettes de soleil suivant la saison et c’est parti !

Rendez-vous au bout du monde, en Finistère, sur la pointe bretonne, à l’ouest de Brest, là où plus à l’ouest la prochaine terre c’est l’Amérique, c’est bon vous situez ?

pres1

Une fois arrivé au bout de la route, vous arrivez dans le pays d’Iroise, bordé par la mer du même nom, partie de l’océan Atlantique s’étendant de l’île de Sein (sud-Finistère) à l’île d’Ouessant (nord-Finistère).

pres3

Nos randonnées se situeront dans un premier temps dans cette région nord, que l’on appelle le Léon.

pres2

Afin de nous guider au mieux dans nos randonnées sur le GR34 en Pays d’Iroise, nous nous sommes basés sur les circuits proposés dans le TopoGuide Promenades et Randonnées “Le Pays d’Iroise … à pied” (Ref. P295). À partir des circuits présentés dans le guide et des cartes correspondantes, nous avons élaborés nos propres tours d’une durée moyenne de 2h, longeant la côte et passant également plus à l’intérieur des terres pour faire une boucle.

pres4

Notre premier circuit part de la commune de Lampaul-Plouarzel, sur la presqu’île de Beg-ar-Vir, où l’on peut encore voir d’anciens fours à goémon sur la dune. Nous y étions en mars dernier, lors de la 35° et dernière tempête de l’hiver. Toutes ces tempêtes hivernales exceptionnelles cette année ont laissé des traces encore visibles le long de la côte. Nous avons terminé notre parcours au niveau de l’île de Seigle – île Segal, sur la commune de Plouarzel.

01_GR34_Segal-Begarvir

Bon, il faut tout de même bien savoir que si cela vous a donné envie de vous lancer à la découverte de la mer d’Iroise le long du chemin des douaniers, il y a de fortes chances pour que vous rentriez à la maison avec une bigoudène À l’aise Breizh collée à l’arrière de votre voiture ! Mais après tout, cela vous rappellera juste au quotidien le bon goût du large, une fois terminé les caramels au beurre salé, crêpes et autres saucisses de Molène ou pâté Henaff … Et comme on dit par chez nous : Kenavo !

Bigoudène-ÀlaiseBreizh

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , ,
27 avril 2014

Un week-end chez Maurice

par rooibos

à Lille* (chez les Ch’tis, en référence sûrement à notre période valenciennoise).

Lorsque définitivement le temps paraît trop long, que la prochaine étape tarde à arriver, que l’on aimerait déposer les armes, on prend une pause, on part au bout du monde, à des milliers de kilomètres de là. On y retrouve d’autres Français qui se sentent probablement tout autant expatriés que nous alors qu’ils n’ont pas quitté la France eux. Alors on se dit qu’on a fait fait le bon choix, même si on le savait déjà, même si sur d’autres plans ça ne se passe pas comme on l’aurait souhaité. On reprend des forces, on reprend la route et puis déjà on manque de patience à nouveau. Dans ces cas-là c’est bien de savoir que d’autres prennent le relais et rament à notre place … Jusqu’à ce qu’on reprenne notre tour. Bientôt le gîte d’étape pourra nous accueillir, enfin.

Maurice2014

5 ans après les Seychelles, nous-voici cette année à l’île Maurice, pour Pâques. L’année dernière nous étions à Strasbourg pour le retour des cloches. L’île Maurice ne fait pas penser à Strasbourg au premier abord, et pourtant c’est aussi un mélange de différentes cultures, et parmi les touristes, une majorité de Français mais aussi pas mal d’Allemands et le reste parlant anglais, puisque les Mauriciens ont comme langues officielles le français et l’anglais. Un modèle de tolérance, une culture française très présente qui fait oublier tous ces kilomètres de distance. “Ici c’est Paradis” comme nous a répété notre guide lors de notre excursion dans le sud-ouest de l’île. Seulement même au paradis il y a des requins (bleus).

*attention, le week-end à MauriceMauritius – n’est possible qu’au départ de son île sœur située à 170 km au sud-ouest, la Réunion, d’Europe compter une bonne dizaine d’heures de vol (8880 km de Munich) !

Après le week-end chez DD fin 2011, nous continuons le tour de famille avec Maurice cette année. Parfois il faut s’y mettre à plusieurs pour faire des blagues bien nases, mais c’est bien celles-là qui font le plus rigoler ! D’autant plus lorsque notre französische Stammtisch – repas entre Français – du mercredi midi (le jour des enfants en France) se fait remarquer par notre bonne humeur contagieuse à la cantine, décompression totale assurée … Le Français est contestataire, farceur et bon vivant il paraît – du monde pour confirmer ou infirmer ??

 

– billet n°100 –

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :