Posts tagged ‘île’

6 juillet 2019

La guitare en 6 mois – how to

par rooibos

Cela fait longtemps que je promets un billet sur l’apprentissage de la guitare, étant donné que ça a été l’activité principale de mon début d’année 2018, j’ai appris réellement 6 mois quasiment à temps plein, surtout les premiers mois (à l’exception des 2 semaines de JO d’hiver mi-février, me sentant déjà trop dans l’ambiance de performance technique personnelle à l’esprit national pour pouvoir publier un podcast comme j’avais commencé à le faire jusque-là, surtout que je débutais vraiment, temps consacré uniquement aux partitions en la matière, pause pour les bouts de doigts après les 3 semaines critiques).

Puis est arrivée la fête de la musique 2018 qu’au mois de janvier alors que je courais tout Munich pour pouvoir acheter la guitare débutant pas trop chère conseillée sur internet (ne sachant pas ce que ça donnerait, même si j’avais depuis la prépa l’idée d’apprendre la guitare et que le frapadingue recyclé de la Marine dans une école de musique (bidon – comme toute école de musique – le rythme se ressent personnellement et ne s’apprend pas, encore moins avec quelqu’un.. L’éternel problème de l’enseignement – recalés du Bac 2019 ou autre bonjour !) comme directeur m’avait envoyé péter… les études ou la musique – Leck mich!! Mais bien sûr), je n’aurais jamais imaginé pouvoir faire de la sorte en podcast en direct (!) sur internet. Et une fois ça passé, même si ton entourage n’en a absolument rien à faire, te traite comme un chien par jalousie, là on a quand même envie de prendre une pause. En parallèle, tous ces mois, je me suis fait mon stage de guitare/musique perso. Lorsque t’es ingénieur tout le monde croit que toutes tes études ne servent à rien, seulement venant d’une famille comme la mienne ce n’est pas possible d’avoir ce diplôme sans implication comme tant d’autres. Et donc toutes mes années d’expérience professionnelle comme expatriée d’autant plus m’ont permis de me façonner mon programme sur mesure, c’est vraiment triste de voir comment les gens méprisent à un point les gens qui font tout pour s’en sortir alors qu’ils se sont fait bannir injustement après tant d’efforts. Étant seule dorénavant avec ma guitare au quotidien. Je pense que d’autres guitaristes parleront comme moi.

J’ai donc pendant ces mois d’hiver 2018 dû réinventer mon quotidien, matinée théorique et après-midi pratique à jouer les partitions préparées le matin ou précédemment. Au début je me suis restreinte à quelques partitions jouées assez souvent, de filles françaises principalement, en anglais ou français (15 jours sur 2 partitions). Rigueur habituelle qui rassure, permet de retrouver un rythme, se reconcentrant sur soi-même par obligation. Je savais déjà ce que je me devais à moi-même uniquement mais après tout ça on l’a collé au corps pour toujours. Un vrai artiste ne peut être que quelqu’un qui bosse sans jamais rien recevoir de personne à part de la haine. C’est mon avis.

La fin d’année 2018 j’ai continué à enrichir mon répertoire musical en partitions, chose qui nécessite également le travail de chant, heureusement nous sommes à une époque où la musique est très accessible sur internet, les clips, et donc ce travail sur les partitions, paroles et accords, passait aussi par l’entraînement au chant pour connaître le rythme, les subtilités parfois qu’ont utilisées les artistes. Les chansons connues, simples dans le nombre d’accord (souvent 4 minimum), étant plus faciles à reproduire, d’où ma plus grande facilité à suivre des filles artistes françaises. La culture commune se ressent. Les accords sont un second langage et en travaillant les partitions on comprend l’artiste, à chaque fois quelque-chose se passe. J’en ai souvent parlé sur les réseaux sociaux pour ceux qui m’ont suivie dès cette époque. Assez vite après la fête de la musique 2018 et l’arrêt du podcast devenu quotidien, ayant eu une activité informatique pendant de nombreuses années professionnellement ainsi que par la tenue de ce blog et autre, j’ai voulu également digitaliser les accords de guitare que j’avais rassemblé au fil des partitions travaillées. Pour continuer de le partager peut-être mais tout ça m’aide à chaque fois à faire le point, retravailler encore ça pour tout bien avoir en tête, méthodes de travail aquises depuis des années, elles s’imposent de nouveau quoiqu’il arrive. Ça y est, 6 mois après tu commences à devenir prof toi-même ! C’est vraiment dingue mais c’est ça. Pour ceux qui le veulent encore… On ne se change pas. Team glandouille ou Team on y go. Puis quelques billets sur le blog pour résumer tout ça en dehors du quotidien partagé sur instagram ou autre.

Un an après avoir débuté j’ai commencé à numériser mes partitions (66 partitions au total aujourd’hui, presque toutes jouées), avec la publication des accords de guitare (75 accords dont un en double) que j’avais préparé à partir de l’été 2018. Et j’ai même pu m’en servir récemment pour faire jouer le morceau au piano. Prof de musique version Kindergarten on y croit !! Magique, ça a marché comme sur des roulettes. (merci Louane !😘). Voilà je crois que j’ai fait le tour de mon expérience, pas si simple, en soi ça va, mais l’enfer c’est…

Dorénavant comme pour le vélo, ma vitesse de jeu est restée la même qu’en juin dernier (2018), je continue de piocher dans ma liste de partitions, à l’enrichir. #noplp #955charivari 🎸🎶🎙📻 Au début les pauses étaient plus compliquées à gérer, le côté mental/cérébral perdait son entraînement, mais assez vite, en fin d’année je dirais, en replaçant la musique à une place moins prépondérante et en reprenant la guitare aussi après une très longue pause de 8 mois quasiment (interruption rapidement avec un petit test chez un ancien de l’école qui laissait sa guitare, cousine de la mienne en plus, même fabrication, prendre la poussière dans un coin, jeu/chant en duo vite acquis après quelques essais), on prend l’habitude de ce jeu mental de décodage des accords et chant tout en jouant. Plus la vidéo à gérer (test de jouer en live contribuant à acquérir encore de l’expérience, en parallèle de mon apprentissage de podcasteuse/instagrameuse à temps plein…). Donc oui si t’as fait Polytechnique ça peut aider. Ou pas. Comme d’habitude. 🎓

Je vous laisse après ce gros pavé avec la liste de mon matériel, mes différents liens, liste des partitions, originales et remodelées, numérisées (22 déjà actuellement), les accords qui dorénavant sont au complet depuis pas mal de temps maintenant (c’est pas plus mal, les barrés sont toujours les plus compliqués, on les apprivoise aussi, la main s’assouplit, au début pour les accords moins faciles que les tous premiers accords de base (ce qui permet de les différencier facilement dans l’apprentissage), je me souviens avoir dû prendre mes doigts de la main gauche avec ma main droite pour venir les placer sur les bonnes cordes, truc de malade mais pour des mains de fille – la parité va encore en prendre un bon coup – parfois les écarts entre les points de pression d’un même accord sont un peu trop éloignés au prime abord, mais assez vite ça va ensuite tout seul, promis ! #yogadesmains).

À la suite de ce billet je publierai également 2 billets comprenant la liste des CHANSONS/PARTITIONS avec liens vers la partition originale et/ou paroles/clip à 3,5 mois (36) puis à partir de 4 mois de nouveau. En 2019 pour le moment le podcast est plus aléatoire, j’ai joué pour la fête de la musique en live de nouveau, mais en plus de ce gros travail de numérisation j’ai tout de même préparé jusque-là 12 partitions (8 podcasts – gala de mon école en février dernier, on se sent un tout petit peu moins seul dans cette aventure un peu folle), histoire de continuer à s’entraîner avec de nouveaux morceaux, dorénavant il n’y a plus que la pratique qui compte mais je ne force pas… J’entretiens simplement. Beaucoup travaillé en musique globalement donc il est temps de reprendre d’autres activités comme… le crochet par exemple (rien à voir?!). Il faut savoir dire stop parfois. Ça peut se faire naturellement.

J’ai donc rassemblé sur un drive dédié (qui continuera à être enrichi à l’occasion comme je le mentionne au moment venu sur le compte instagram de Margot La Fée généralement) :

drive Margot printables partitions guitare

▶▶ Rythmes musicaux

▶▶▶ Diagrammes accords guitare

Podcast guitare Youtube Margot La Fée

*Une seule chose à retenir pour ne rien rater de toute ma musique #musicbyLFC*

Courage and stay strong! 🎶

– matériel musical – JustMusic am OEZ Hanauerstr. 91a 80993 München (180,59€) (13.01.2018)

  • Guitare Yamaha C40M Matt Fichte/Meranti CG Serie 129€

  • Capodestre Dunlop 14FD Professional Klassik-Guitare Flat 9,70€

  • Tonträger TG25C/GB Konzert-Guitarren Gigbag Schwarz/Grau 36,90€

  • Boss BPK-12-ST Flec 12er Pack thin shell celluloïd Picks 4,99€ (pas vraiment utilisé, juste pour s’entraîner sur la méthode de guitare au tout début avant les partitions propres)

Sarl Mercier Musique 7-9, rue Amiral Linois 29200 Brest (été 2000)

  • Accordeur Yamaha YT-150 25€

  • Méthode ma première guitare Thierry Vaillot – Patrick Larbier HLMusic (même là j’y ai vu des erreurs « mathématiques » dans les accords on va dire, c’est pour ça que les écoles de musiques… Attention attention, recouper les sources ou laisser faire votre instinct au bout d’un moment, fiez vous aux artistes qui vendent des milliards de disques plutôt par exemple, ça paraît évident quand on y pense, et pourtant ! …)

matériel digital/sources

  • pour les tablatures/chords/partitions

tabs.ultimate-guitar.com/tab

boiteachansons.net/Partitions

m.easyzic.com/partitions-tablatures

partoch.com/tablature

chordify.net/chords

  • Paroles

paroles2chansons.lemonde.fr/

paroles.net

youtu.be

  • Accords

accordsguitare.com

Ou la débrouille/feeling pour la pioche sur Google dans des accords traditionnels celtiques ou autre parfois !

Bilans précédents sur le blog :

bonne année 2018

création d’une cagnotte en ligne : pot commun Margot La Fée 🍯📽

fête de la musique 2018

🎼À suivre: Listes chansons et accords guitare

matériel pour le podcast – à suivre… #staytuned #enjoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
4 novembre 2018

Route du Rhum 2018

par rooibos

L’automne est là, la mer s’emballe, c’est le moment de prendre la mer pour nos marins ! Le départ depuis Saint-Malo à peine donné, les voici qui commencent déjà à arriver en mer d’Iroise à la pointe du Finistère. Une petite accalmie météo nous a permis d’aller faire un rapide repérage sur la côte et… on vous conseille France 3 Bretagne pour suivre au mieux la course finalement. 🌧️☔❄️⚓

Si vous souhaitez même visualiser en temps réel la course, comme d’habitude, la cartographie sur le site de la course permet de suivre l’avancement des navigateurs (ou même d’y participer pour les plus joueurs d’entre vous via la virtual regatta). Le trimaran Macif vu lors de Brest 2016 est toujours présent !

La course fête cette année ses 40 ans, avec toujours comme destination la Guadeloupe. Les plus rapides qui auront pu manœuvrer au plus vite pour passer entre les rouleaux de la 1ère tempête automnale naissante devraient arriver dans 6 jours ! Pour les autres, ils piocheront un peu plus dans leurs réserves de riz, boîtes de thon et bananes !

J’ai comme une petite intuition que si les marins ont pu subitement diviser par 2 le record de la traversée en solitaire entre l’édition de 2002 et celle de 2006, c’est grâce aux simulations CFD ! 🌈 Tant mieux pour ceux qui ont su en tirer profit ! (et surtout tant pis pour les autres… 😀 🥨)

Bonne route et bon vent à tous ! 🦄🌸💐🌱🌐🏖️⛵🚧

@routedurhum #RDR2018


Rendez-vous sur Hellocoton !

11 octobre 2017

De Kerloas à Keramézec–GR34 (3)

par rooibos

En juillet 2015 le GR34 nous a menés sur les hauteurs du pays d’Iroise, du côté de Lamber, commune de Ploumoguer, là où se situe le belvédère de Keramézec. Ce tour se passe en pleine campagne, en partant du menhir de Kerloas, attraction incontournable du coin (Astérix tiens-toi bien) lorsque l’on quitte la commune de Plouarzel en direction de Saint-Renan.

13_Kerloas

La particularité de ce menhir est sa fameuse bosse, qui selon la légende apporterait fécondité aux jeunes couples mariés.

Kerloas_Lamber

Plus loin sur la route, depuis le belvédère de Keramézec à Lamber, on peut surplomber le pays d’iroise et (par temps très clair particulièrement) observer même jusqu’à Trézien à 5 km de là, repérable à son phare et l’alignement d’éoliennes et même plus loin en mer cette fois les îles du Ponant, Quéménès, Molène ou Ouessant.

ouest_Keramézec

Côté sud, nous avons eu la chance ce jour-là de voir même la pointe de Pen-Hir et ses fameux tas de pois à 20 km de là, ainsi que la pointe du Raz dans le prolongement, l’extrémité sud de la mer d’iroise, à tout de même 42 km !

Petite anecdote brestoise au sujet de ces tas de pois de la pointe de Pen-Hir, je ne sais pas à quel point ce clin d’œil est répandu mais depuis Brest en tout cas, ces 3 petits cailloux posés sur l’eau comme un ricochet rappellent une autre figure de BD bien connue : Snoopy ! Je vous ai fait un gros plan sur la zone de l’image pour bien voir le petit chien assoupi sur le toit de sa cabane !! N’hésitez à apporter vos commentaires à ce sujet car déjà pour moi c’est une anecdote un peu floue entendue d’une amie brestoise au milieu d’une conversation il y a longtemps mais en revoyant cette côte lors de cette randonnée sur le GR34 ce clin d’œil m’est subitement revenu en mémoire (et même google ne dit rien à ce sujet …)

Tas_de_pois

Plus sérieusement, début 2017 le monde de la chanson a magnifiquement mis en valeur ces lieux du sud de la mer d’iroise en y tournant le clip d’une aussi jolie chanson. On y voit les tas de pois comme si on y était (snoopy doit toujours dormir à côté par contre je présume …).

Statue de Snoopy au Centre spatial Kennedy

Claudio Capéo - Riche

À bientôt pour une nouvelle visite iodée au bout du monde …

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 juillet 2017

En 2017, passez à l’ouest !

par rooibos

Tous les amoureux de la Bretagne le savent et l’attendent avec impatience depuis bien longtemps, cet été la LGV en direction de la Bretagne est inaugurée, permettant d’enfin raccourcir les distances entre Paris (notamment) et la pointe bretonne. À partir de demain, 2 juillet 2017, en 1h30 (oui, 1h30 !), l’odeur des embruns et les cheveux aux vents s’offrent enfin à vous, fini la pollution et la grisaille (bon, pour la grisaille, amoureux de la Bretagne, amoureux du gris ; oui mais moutonné cette fois-ci et surtout très alterné). Bref.

Tout un tas de bonnes choses qui vous feront passer un bon séjour en terre bretonne.

À cette occasion, une campagne publicitaire emmenée par un slogan clair et efficace, Passez à l’ouest !passezalouest.bzh – nous a rappelé tous les bons côtés de notre chère région (qu’elle soit natale ou d’adoption. Dans la série allez, on est tous bretons tant qu’on l’aime).

Des visuels sont apparus en début d’année et chacun a pu s’approprier cette ligne publicitaire pour faire connaître au plus grand nombre les nombreux atouts de la région et donner envie de profiter de la proximité géographique toute nouvelle permise par les dernières avancées technologiques ferroviaires. Car le train c’est aussi s’installer confortablement tout en se laissant guider et voir les paysages défiler et changer tout en approchant de la destination. Personnellement, si j’avais le choix je crois que ce serait un de mes moyens de transports favoris, pas de stress corporel comme dans l’avion, et des kilomètres avalés “tous seuls” bien plus tranquillement qu’en voiture. Enfin voilà. Voici donc un petit florilège des visuels qui m’ont le plus plu, sachant qu’il en existe désormais un très grand nombre (on approche le millier ! L’inspiration a été au rendez-vous !) comme on a pu le voir au fil des mois via le hashtag #passezalouest.

Aller, c’est parti pour la visite guidée made in bzh, avec les pauses au ravitaillement règlementaires bien sûr (option beurre salé) :

Perros-Guirec_tw

Douarnenez-Kouign_amann_tw

LaTrinitaine-Madeleine_tw

LaTrinitaine-sablés_tw

Sans oublier les retours aux couloirs du métro parisien, aux origines de la Bretagne avec la Bretagne historique ou encore à son savoir-faire dans le domaine textile :

marché_aux_puces

Guérande-moulin

Quimper-textile_tw

station_opéra

Et pour terminer ce voyage top-chrono retour aux sources, le bout du bout, nous y voici, le tout nouveau téléphérique urbain brestois !!

Brest-téléphérique

passezalouest_bzh

Alors, vous attendez quoi pour passer à l’ouest ? – bon voyage – bon vent !

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 décembre 2014

Le long de la mer d’Iroise, sur le GR34 (1)

par rooibos

Petit à petit j’imagine que le terme “Iroise” commence à vous être familier, si vous nous suivez dans nos aventures ici ou là. J’avais déjà eu l’occasion de vous détailler quelques lieux ou évènements emblématiques du pays ou de la mer d’Iroise mais pas encore de vous présenter la région de façon plus globale. Ceci va donc enfin être fait, sous la forme d’une série de billets qui résument nos petites randonnées faites régulièrement en pays d’Iroise depuis juillet 2013.

Prenez vos chaussures de marches, vestes imperméables à capuche ou lunettes de soleil suivant la saison et c’est parti !

Rendez-vous au bout du monde, en Finistère, sur la pointe bretonne, à l’ouest de Brest, là où plus à l’ouest la prochaine terre c’est l’Amérique, c’est bon vous situez ?

pres1

Une fois arrivé au bout de la route, vous arrivez dans le pays d’Iroise, bordé par la mer du même nom, partie de l’océan Atlantique s’étendant de l’île de Sein (sud-Finistère) à l’île d’Ouessant (nord-Finistère).

pres3

Nos randonnées se situeront dans un premier temps dans cette région nord, que l’on appelle le Léon.

pres2

Afin de nous guider au mieux dans nos randonnées sur le GR34 en Pays d’Iroise, nous nous sommes basés sur les circuits proposés dans le TopoGuide Promenades et Randonnées “Le Pays d’Iroise … à pied” (Ref. P295). À partir des circuits présentés dans le guide et des cartes correspondantes, nous avons élaborés nos propres tours d’une durée moyenne de 2h, longeant la côte et passant également plus à l’intérieur des terres pour faire une boucle.

pres4

Notre premier circuit part de la commune de Lampaul-Plouarzel, sur la presqu’île de Beg-ar-Vir, où l’on peut encore voir d’anciens fours à goémon sur la dune. Nous y étions en mars dernier, lors de la 35° et dernière tempête de l’hiver. Toutes ces tempêtes hivernales exceptionnelles cette année ont laissé des traces encore visibles le long de la côte. Nous avons terminé notre parcours au niveau de l’île de Seigle – île Segal, sur la commune de Plouarzel.

01_GR34_Segal-Begarvir

Bon, il faut tout de même bien savoir que si cela vous a donné envie de vous lancer à la découverte de la mer d’Iroise le long du chemin des douaniers, il y a de fortes chances pour que vous rentriez à la maison avec une bigoudène À l’aise Breizh collée à l’arrière de votre voiture ! Mais après tout, cela vous rappellera juste au quotidien le bon goût du large, une fois terminé les caramels au beurre salé, crêpes et autres saucisses de Molène ou pâté Henaff … Et comme on dit par chez nous : Kenavo !

Bigoudène-ÀlaiseBreizh

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , ,
%d blogueurs aiment cette page :