Posts tagged ‘cuisine’

29 mai 2020

Covid19 – à qui profite le crime ?

par rooibos

Toujours aux mêmes. Je raconte sans cesse la même histoire sur les réseaux sociaux depuis mi-mars. Date de début des 2 mois de confinement en France suite à l’épidémie mondiale de covid19, pandémie. Ailleurs c’est partout pareil, rallongé plus ou moins au cas par cas. Et ça fait plaisir d’entendre des médecins oser dire que tout a échoué auparavant pour devoir en arriver là, comme les 7 années de peste noire en 1350 ! Il y a quasiment 7 siècles donc. Fans de chiffres et de mysticisme bonjour !

Je suis ingénieure mécanique énergétique de l’école de Valenciennes (ENSIMEV puis ENSIAME puis INSA Hauts-de-France) en France, promo 2003, spécialisée dans la mécanique des fluides et la thermique, 15 ans d’expérience dans l’automobile principalement chez BMW Group en tant que consultante (boîtes d’ingénierie), dans à peu près tous les services qui traîtent de CFD, Computation Fluid Dynamics. Et oui, ça balance pas mal ! À tel point que j’ai dû démissionner il y a 2,5 ans dans des conditions fantasmagoriques malgré l’intervention de la médecine du travail et autre (aucune participation à des réunions depuis 4 ans, après licenciement de ma première entreprise, sous-employée, sous-payée, un bachelor Indien qui baragouine l’allemand ou n’importe quel idiot manipulable et arrogant à souhait fait toujours bien plus l’affaire). Diplôme de DRT post-diplôme d’ingénieur en aéronautique sur 18 mois, le tout à Munich Allemagne (Bavière).

Arrive là-dessus la crise du diesel chez Volkswagen au centre de l’Allemagne courant 2017. Pour des projets au bureau de l’entreprise consultante cette fois mes chefs me demandent de donner des résultats de calculs dont la pression diverge à 10^12 Pa. ou plus. Bref calcul clairement à mettre à la poubelle. Évidemment des gens qui n’ont pas la formation adéquate peuvent faire ça (FH, Fachhochschule ou autre), tronquer le résultat de calcul en donnant que la température, seul résultat demandé (par BMW Bayerische Motoren Werke ahah). Ils ne coûtent pas chers. En 2017. Peut-être. En 2020 bien plus. Surtout lorsque l’on est passé en Studienarbeit en septembre 2001-janvier 2002 par le DLR de Stuttgart avec comme sujet de stage le refroidissement d’une coupole en verre placée au sommet de la tour centrale d’une centrale thermique à panneaux solaires (centrale solaire). Comment ça personne trouve drôle ? La Bundeswehr est juste sur le point de s’étouffer de rire. Et c’est pas souvent pourtant !

Je vous laisse avec les jolis plots de pollution aux aérosols (cartes France, Europe, monde accessibles à tous) que je suis et partage depuis début avril 2020, avec mes impressions personnelles, entre expérience professionnelle et connaissances personnelles (allergie aux pollen au printemps depuis 10 ans environ par exemple, et sans sonde pitot piquée à la cave !), rien de plus. Mon but en tant qu’ingénieure recherche et développement est assez éloigné d’obliger à ce que chacun doive rester chez soi cloîtré pendant des mois (innovation ?). Certains ont manifestement bien d’autres plans. Cela fait également depuis 2,5 ans que je n’ai pas de contact social en Allemagne, pas de salaire, rien. Frontières fermées depuis mi-mars réouvertes au 15 juin 2020 si tout va bien. Nous sommes 3 millions d’expatriés français (dans ce cas…) soit 1 million de plus que d’habitants à Paris.

Take care!

Va lech’ mad.

Si quelqu’un veut bien expliquer encore une fois aux Espagnols/Portugais que les serres surchauffées produisant pêches et abricots en nombre dès fin mai n’intéressent personne (j’espère !), ça m’arrangerait. Merci.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 décembre 2019

Sur la lune avec Thomas ? 🌔🚀🛸🛰️💫

par rooibos

Qui ne connaît pas Thomas Pesquet ? En 2019. Qui ne souhaite pas aller dans l’espace ? Bon, sorti de l’apéro on repose la question, qui a le vertige, peur de l’avion ? Parce que maintenant que « notre » astronaute est prêt à retourner dans l’espace, autant essayer de se préparer à y aller peut-être avec lui, un jour. Sachant que tout le monde sélectionné, préparé, sur-entraîné n’aura au final peut-être jamais cette opportunité ? Donc oui, dit comme ça déjà ça intéresse nettement moins de personnes. Malgré tout, l’école d’ingénieurs qui l’a formé (ISAE-Supaéro, le rêve de tous les étudiants en prépa en gros…) lance une campagne de candidatures qui se termine dans une semaine (9 décembre 2019), afin de recruter des diplômés de l’aérospatiale, volontaires pour participer à une mission de simulation d’exploration spatiale en Russie pendant 240 jours (8 mois) et mener des expériences scientifiques. Sélection française pour les campagnes de simulation analogue SIRIUS-20/21. Bon, c’est bien noté qu’il faut parler russe (!), alors déjà j’ai envie de demander si allemand ça peut aider un peu ? Donc faut pas non plus avoir peur du froid, des hivers sans soleil très rigoureux et interminables je suppose… Pour le reste je vous laisse juger.

Je vous mets juste quelques points du CV de Thomas, pour ce que l’on sait. Ayant moi-même fait une école d’ingenieurs (ENSIMEV, puis ENSIAME, désormais INSA Hauts-de-France, et même groupe d’école que le navigateur François Gabart) qui était à l’origine dans le même groupe d’école que l’ISAE-Supaéro, son parcours m’a d’autant plus parlé, surtout ces dernières années depuis son premier vol spatial fin 2016. Il est basé à Cologne en Allemagne, sur le site du DLR (Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt), labo aéronautique dans lequel j’ai aussi fait mon stage de 2ème année (mais à Stuttgart) en CFD, thermique (centrale solaire). Et j’imagine que par exemple mon diplôme complémentaire chez MTU AeroEngines compte comme diplôme d’aéronautique (DRT de 18 mois avec l’université de Valenciennes, UVHC). Mais chaque parcours peut être largement différent… À tenter en tout cas pour les intéressés ! (maîtrisant le russe ou pas…) #SIRIUS2020 @nasa @cnes @esa

Donc en ce qui concerne plus précisément Thomas Pesquet, seul actuel astronaute français à effectuer des vols spatiaux pour le CNES, Centre National d’Études Spatiales et l’ESA, Agence spatiale Européenne, en coopération avec la NASA, National Aeronautics and Space Administration (États-Unis) :

  • né en 1978, promo 2001 Supaéro Toulouse (ISAE)
  • ingénieur aéronautique – pilote Air France – astronaute vol ISS nov. 2016 – juin 2017 (CNES, ESA/NASA/DLR Cologne EAC, Centre des Astronautes Européens)
  • Pilote vols zéro G Novaspace, vols paraboliques (création d’impesanteur artificielle pour entraînement et projets de recherche)
  • Convoyage retour trimaran initiatives cœur après transat Jacques Vabre novembre 2019 (océan atlantique : Salvador de Bahia – Lorient) skippers Tanguy de la Motte, Samantha Davies ➡️ live.initiatives-cœur.fr

➡️Voir plus sur Wikipedia

Les 2 dernières semaines avant le retour à Lorient vendredi matin, on a pu se faire un peu plus une idée du « phénomène » au milieu de l’océan atlantique, ce qui peut paraître plus familier à des ingénieurs j’imagine… Personnellement je n’ai pas été très étonnée mais plus amusée comme souvent par les vidéos ou commentaires postés lors de ce retour en trimaran au milieu des tempêtes.

See you soon on the moon!

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 juillet 2019

La guitare en 6 mois – how to

par rooibos

Cela fait longtemps que je promets un billet sur l’apprentissage de la guitare, étant donné que ça a été l’activité principale de mon début d’année 2018, j’ai appris réellement 6 mois quasiment à temps plein, surtout les premiers mois (à l’exception des 2 semaines de JO d’hiver mi-février, me sentant déjà trop dans l’ambiance de performance technique personnelle à l’esprit national pour pouvoir publier un podcast comme j’avais commencé à le faire jusque-là, surtout que je débutais vraiment, temps consacré uniquement aux partitions en la matière, pause pour les bouts de doigts après les 3 semaines critiques).

Puis est arrivée la fête de la musique 2018 qu’au mois de janvier alors que je courais tout Munich pour pouvoir acheter la guitare débutant pas trop chère conseillée sur internet (ne sachant pas ce que ça donnerait, même si j’avais depuis la prépa l’idée d’apprendre la guitare et que le frapadingue recyclé de la Marine dans une école de musique (bidon – comme toute école de musique – le rythme se ressent personnellement et ne s’apprend pas, encore moins avec quelqu’un.. L’éternel problème de l’enseignement – recalés du Bac 2019 ou autre bonjour !) comme directeur m’avait envoyé péter… les études ou la musique – Leck mich!! Mais bien sûr), je n’aurais jamais imaginé pouvoir faire de la sorte en podcast en direct (!) sur internet. Et une fois ça passé, même si ton entourage n’en a absolument rien à faire, te traite comme un chien par jalousie, là on a quand même envie de prendre une pause. En parallèle, tous ces mois, je me suis fait mon stage de guitare/musique perso. Lorsque t’es ingénieur tout le monde croit que toutes tes études ne servent à rien, seulement venant d’une famille comme la mienne ce n’est pas possible d’avoir ce diplôme sans implication comme tant d’autres. Et donc toutes mes années d’expérience professionnelle comme expatriée d’autant plus m’ont permis de me façonner mon programme sur mesure, c’est vraiment triste de voir comment les gens méprisent à un point les gens qui font tout pour s’en sortir alors qu’ils se sont fait bannir injustement après tant d’efforts. Étant seule dorénavant avec ma guitare au quotidien. Je pense que d’autres guitaristes parleront comme moi.

J’ai donc pendant ces mois d’hiver 2018 dû réinventer mon quotidien, matinée théorique et après-midi pratique à jouer les partitions préparées le matin ou précédemment. Au début je me suis restreinte à quelques partitions jouées assez souvent, de filles françaises principalement, en anglais ou français (15 jours sur 2 partitions). Rigueur habituelle qui rassure, permet de retrouver un rythme, se reconcentrant sur soi-même par obligation. Je savais déjà ce que je me devais à moi-même uniquement mais après tout ça on l’a collé au corps pour toujours. Un vrai artiste ne peut être que quelqu’un qui bosse sans jamais rien recevoir de personne à part de la haine. C’est mon avis.

La fin d’année 2018 j’ai continué à enrichir mon répertoire musical en partitions, chose qui nécessite également le travail de chant, heureusement nous sommes à une époque où la musique est très accessible sur internet, les clips, et donc ce travail sur les partitions, paroles et accords, passait aussi par l’entraînement au chant pour connaître le rythme, les subtilités parfois qu’ont utilisées les artistes. Les chansons connues, simples dans le nombre d’accord (souvent 4 minimum), étant plus faciles à reproduire, d’où ma plus grande facilité à suivre des filles artistes françaises. La culture commune se ressent. Les accords sont un second langage et en travaillant les partitions on comprend l’artiste, à chaque fois quelque-chose se passe. J’en ai souvent parlé sur les réseaux sociaux pour ceux qui m’ont suivie dès cette époque. Assez vite après la fête de la musique 2018 et l’arrêt du podcast devenu quotidien, ayant eu une activité informatique pendant de nombreuses années professionnellement ainsi que par la tenue de ce blog et autre, j’ai voulu également digitaliser les accords de guitare que j’avais rassemblé au fil des partitions travaillées. Pour continuer de le partager peut-être mais tout ça m’aide à chaque fois à faire le point, retravailler encore ça pour tout bien avoir en tête, méthodes de travail aquises depuis des années, elles s’imposent de nouveau quoiqu’il arrive. Ça y est, 6 mois après tu commences à devenir prof toi-même ! C’est vraiment dingue mais c’est ça. Pour ceux qui le veulent encore… On ne se change pas. Team glandouille ou Team on y go. Puis quelques billets sur le blog pour résumer tout ça en dehors du quotidien partagé sur instagram ou autre.

Un an après avoir débuté j’ai commencé à numériser mes partitions (66 partitions au total aujourd’hui, presque toutes jouées), avec la publication des accords de guitare (75 accords dont un en double) que j’avais préparé à partir de l’été 2018. Et j’ai même pu m’en servir récemment pour faire jouer le morceau au piano. Prof de musique version Kindergarten on y croit !! Magique, ça a marché comme sur des roulettes. (merci Louane !😘). Voilà je crois que j’ai fait le tour de mon expérience, pas si simple, en soi ça va, mais l’enfer c’est…

Dorénavant comme pour le vélo, ma vitesse de jeu est restée la même qu’en juin dernier (2018), je continue de piocher dans ma liste de partitions, à l’enrichir. #noplp #955charivari 🎸🎶🎙📻 Au début les pauses étaient plus compliquées à gérer, le côté mental/cérébral perdait son entraînement, mais assez vite, en fin d’année je dirais, en replaçant la musique à une place moins prépondérante et en reprenant la guitare aussi après une très longue pause de 8 mois quasiment (interruption rapidement avec un petit test chez un ancien de l’école qui laissait sa guitare, cousine de la mienne en plus, même fabrication, prendre la poussière dans un coin, jeu/chant en duo vite acquis après quelques essais), on prend l’habitude de ce jeu mental de décodage des accords et chant tout en jouant. Plus la vidéo à gérer (test de jouer en live contribuant à acquérir encore de l’expérience, en parallèle de mon apprentissage de podcasteuse/instagrameuse à temps plein…). Donc oui si t’as fait Polytechnique ça peut aider. Ou pas. Comme d’habitude. 🎓

Je vous laisse après ce gros pavé avec la liste de mon matériel, mes différents liens, liste des partitions, originales et remodelées, numérisées (22 déjà actuellement), les accords qui dorénavant sont au complet depuis pas mal de temps maintenant (c’est pas plus mal, les barrés sont toujours les plus compliqués, on les apprivoise aussi, la main s’assouplit, au début pour les accords moins faciles que les tous premiers accords de base (ce qui permet de les différencier facilement dans l’apprentissage), je me souviens avoir dû prendre mes doigts de la main gauche avec ma main droite pour venir les placer sur les bonnes cordes, truc de malade mais pour des mains de fille – la parité va encore en prendre un bon coup – parfois les écarts entre les points de pression d’un même accord sont un peu trop éloignés au prime abord, mais assez vite ça va ensuite tout seul, promis ! #yogadesmains).

À la suite de ce billet je publierai également 2 billets comprenant la liste des CHANSONS/PARTITIONS avec liens vers la partition originale et/ou paroles/clip à 3,5 mois (36) puis à partir de 4 mois de nouveau. En 2019 pour le moment le podcast est plus aléatoire, j’ai joué pour la fête de la musique en live de nouveau, mais en plus de ce gros travail de numérisation j’ai tout de même préparé jusque-là 12 partitions (8 podcasts – gala de mon école en février dernier, on se sent un tout petit peu moins seul dans cette aventure un peu folle), histoire de continuer à s’entraîner avec de nouveaux morceaux, dorénavant il n’y a plus que la pratique qui compte mais je ne force pas… J’entretiens simplement. Beaucoup travaillé en musique globalement donc il est temps de reprendre d’autres activités comme… le crochet par exemple (rien à voir?!). Il faut savoir dire stop parfois. Ça peut se faire naturellement.

J’ai donc rassemblé sur un drive dédié (qui continuera à être enrichi à l’occasion comme je le mentionne au moment venu sur le compte instagram de Margot La Fée généralement) :

drive Margot printables partitions guitare

▶▶ Rythmes musicaux

▶▶▶ Diagrammes accords guitare

Podcast guitare Youtube Margot La Fée

*Une seule chose à retenir pour ne rien rater de toute ma musique #musicbyLFC*

Courage and stay strong! 🎶

– matériel musical – JustMusic am OEZ Hanauerstr. 91a 80993 München (180,59€) (13.01.2018)

  • Guitare Yamaha C40M Matt Fichte/Meranti CG Serie 129€

  • Capodestre Dunlop 14FD Professional Klassik-Guitare Flat 9,70€

  • Tonträger TG25C/GB Konzert-Guitarren Gigbag Schwarz/Grau 36,90€

  • Boss BPK-12-ST Flec 12er Pack thin shell celluloïd Picks 4,99€ (pas vraiment utilisé, juste pour s’entraîner sur la méthode de guitare au tout début avant les partitions propres)

Sarl Mercier Musique 7-9, rue Amiral Linois 29200 Brest (été 2000)

  • Accordeur Yamaha YT-150 25€

  • Méthode ma première guitare Thierry Vaillot – Patrick Larbier HLMusic (même là j’y ai vu des erreurs « mathématiques » dans les accords on va dire, c’est pour ça que les écoles de musiques… Attention attention, recouper les sources ou laisser faire votre instinct au bout d’un moment, fiez vous aux artistes qui vendent des milliards de disques plutôt par exemple, ça paraît évident quand on y pense, et pourtant ! …)

matériel digital/sources

  • pour les tablatures/chords/partitions

tabs.ultimate-guitar.com/tab

boiteachansons.net/Partitions

m.easyzic.com/partitions-tablatures

partoch.com/tablature

chordify.net/chords

  • Paroles

paroles2chansons.lemonde.fr/

paroles.net

youtu.be

  • Accords

accordsguitare.com

Ou la débrouille/feeling pour la pioche sur Google dans des accords traditionnels celtiques ou autre parfois !

Bilans précédents sur le blog :

bonne année 2018

création d’une cagnotte en ligne : pot commun Margot La Fée 🍯📽

fête de la musique 2018

🎼À suivre: Listes chansons et accords guitare

matériel pour le podcast – à suivre… #staytuned #enjoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 mai 2019

Schnalzhaus im Peiting – Weilheim in Oberbayern / Ammerwald

par rooibos

Petit tour habituel du printemps dans les montagnes bavaroises et autrichiennes de l’Ammergebirge avec comme seuls interlocuteurs… les oiseaux de la forêt. L’occasion de les initier un peu à la poésie française !

Apparement ils ont encore une fois bien appréciés nos brefs souvenirs d’école primaire, entre pique-nique et cascade d’eau dans la montagne !!

À une prochaine fois pour la suite du poème…

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 juin 2016

Le Pain Quotidien à Munich

par rooibos

Nous avions découvert la chaîne de boulangerie-pâtisserie Le Pain Quotidien il y a déjà plusieurs années, lorsqu’un local s’était ouvert tout d’abord am Plätzl à Munich puis à Gärtnerplatz. Nous nous étions empressés d’y aller, en grands fans de boulangerie-pâtisserie en tout genre. La qualité fut au rendez-vous, comme promis, et l’ambiance très chaleureuse nous a enthousiasmés. Les photos ci-dessous sont issues du site internet de l’époque. Car depuis nous n’avions pas eu l’occasion d’y retourner, ayant rapidement vu que le local de am Plätzl avait malheureusement fermé. Puis récemment je me suis également aperçue que celui de Gärtnerplatz avait lui aussi mis la clé sous la porte, tout simplement remplacé par un nouveau local au nom tellement original : Cotidiano ! Poussant même le bouchon jusqu’à reprendre une partie de la carte de l’ancien Pain Quotidien apparemment. Je n’ai pas poussé l’enquête plus loin, je pense que désormais ceux qui ne veulent pas comprendre le font réellement exprès, après chacun choisit son camp encore une fois. Toujours est-il que sur le site du Pain Quotidien, la carte de leurs filiales à l’international est tout à fait explicite.

PainQuotidien

Sur ce, je vous souhaite un bon appétit !

Le-Pain-Quotidien

Pour ceux qui n’ont pas encore trouvé la réponse au billet précédent, je vous laisse un peu de rab de temps, prenez ca comme un acompte !

Rendez-vous sur Hellocoton !

%d blogueurs aiment cette page :