Posts tagged ‘Berlin’

6 septembre 2019

Blogueuse pro – 2 ans après, le bilan

par rooibos

Blogueuse pro ça veut plus ou moins tout et rien dire mais comme je ne sais toujours pas quoi répondre lorsqu’on me demande quel est mon travail, il faudra bien que je m’y fasse. Ça ne veut rien dire car 1 ce n’est absolument pas ma formation 2 j’ai commencé le blogging il y a 10 ans sur mon temps libre 3 je ne suis (toujours) pas payée pour tout ce temps passé maintenant uniquement qu’à ça. Et puis en effet lorsqu’on prononce ce mot on sent toujours une certaine forme de mépris, face à un journaliste ou pas. Pour moi c’est de la jalousie, une idée de liberté enviée, rêvée. Car passer tout son temps à quelque-chose amène forcément aux mêmes obligations et sentiments que lorsqu’on a un travail plus classique. Donc voilà pourquoi cela change tout de passer au statut de blogueur/blogueuse pro.

Cette fois les stats ne sont pas juste importants pour avoir envie de continuer à s’exprimer, mais pour ma part au départ, trouver un intérêt à faire ce que je fais au quotidien. La direction du blog est toujours restée la même ces 2 années, mêmes thèmes abordés, mais surtout j’ai colonisé toute la toile et tous les supports proposés. Si je n’avais pas eu ma formation initiale et mes 15 années d’expérience à l’étranger en tant qu’ingénieure je ne pense sérieusement pas que j’aurais été capable d’arriver à ça avec aussi peu de moyens (financiers et autres), mais c’est possible ! Je n’ai pas vraiment eu le choix et je trouve vraiment dommage que personne ne prenne ses responsabilités en me payant (notamment) pour ce que je rapporte en termes de vues sur internet. Surtout dans le contexte actuel. Mais moi j’y peux rien.

Ça fait longtemps que je ne me focalise plus du tout sur les stats mais parfois les chiffres vous sautent aux yeux alors je pense que c’est le bon moment pour en parler, avec les statistiques de mon compte principal sur Instagram, qui est devenu comme pour beaucoup d’autres mon journal de bord quotidien. Le blog reste la pierre centrale mais moins mobile, même si pour moi il reste indispensable.

Décodage de la terminologie employée sur Instagram pour l’analyse des statistiques, ça s’est pas mal enrichi dernièrement de ce côté-là aussi on dirait…

Mes dernières stories commencent à atteindre des scores de vues assez impressionnants en peu de temps je trouve ! (effet domino). Évidemment avec l’été et les mois qui passent, à un moment je commence à avoir abordé tous les sujets (même plusieurs fois parfois) notamment les trucs de filles les plus basiques… Ça peut aider, je ne sais pas !

Satistiques des publications et des stories visibles à part. (le mode stories n’existe que depuis 2018 en gros et je pense que ça a bien boosté l’ensemble avec la possibilité de filmer – tout en plombant les mémoires des smartphones des instagrameurs …)

Chiffres statistiques plus généraux de vues du compte.

Analyse de l’activité selon les jours de la semaine. Le week-end est logiquement bien plus dynamique en termes de vues (le mercredi sinon se repère aussi légèrement hashtag moi aussi je m’occupe des bébés pigeons dans leur nid pour la 3ème ou 4ème fois cet été, et ça c’est pas rien !).

Analyse géographique et par tranche d’âge de l’audience du compte… Ça reste assez jeune.

Majorité de mon audimat masculine (qui dort plutôt entre miniuit et 6h du mat’…). Toujours assez logique.

Comme je publie en français, c’est en France qu’on me lit le plus. Heureusement l’Allemagne dont je parle beaucoup aussi est dans le top 5.

Un truc intéressant par contre c’est de voir que la tranche d’âge au-dessus de 35 ans est plus importante dans l’audimat féminin que masculin. Et quasiment égal à la proportion d’audimat au-dessus de 18 ans. Côté masculin ce sont les 18-35 ans les plus touchés par mes publications et stories (18-44 pour les femmes).

Je semble désormais rester bloquée sous la barre des 1000 abonnés mais sans compte on accède aussi aux publications, ce ne sont que des chiffres, mais ça compte toujours ! Alors Merci encore !

En espérant que cela ai pu aider certains dans la compréhension de l’ensemble. Créer des chiffres c’est bien mais c’est aussi important de prendre parfois un petit moment pour les analyser tranquillement (tiens ça me rappelle clairement les trucs de quand j’allais tous les jours dans le centre de Munich !!). C’est toujours intéressant de les avoir à disposition ce genre de statistiques (la plateforme de blog WordPress en fournit également).

À plus tard pour un billet moins analytique de nouveau !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
28 août 2019

Le breton pour les nuls

par rooibos

Souvenez-vous, c’était il y a plusieurs dizaines d’années, vous n’aviez alors que 5 ans, un peu trop jeune pour vous en souvenir précisément, mais vous faisiez de grands yeux d’étonnement lorsque la personne en face de vous vous parlait en breton. Évidemment il faut remettre la chose dans son contexte, les années post marées noires sur les côtes Finistériennes, les attentats contre les institutions françaises des groupements nationalistes bretons… Donc, parler breton à une enfant qui ne l’est qu’à moitié elle, ce n’était pas la chose la plus recommandable à faire. Début 80… Mais c’est ce qui c’est passé pour moi, et plusieurs choses me l’ont subitement remis en tête. Notamment de voir le même ébahissement et intérêt lorsque l’on me réclame des chansons en anglais alors que la petite blonde d’en face est déjà à son âge bilingue franco-allemand. Comment obtenir la paix. Merci encore Katy Perry !! #thisishowwedo

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 janvier 2019

Wiesn 2019

par rooibos

À peine passées les fêtes de fin d’années, c’est déjà l’heure de voter pour l’affiche de la traditionnelle fête de la bière Munichoise ! Vous avez jusqu’au 22 janvier 2019 pour cela ! Rendez-vous sur le site de radio Charivari ou directement sur le site de muenchen.de

À gagner, 2×5 places dans la tente Schottenhamel (Schotten-Keller) et 5 chopes spéciales édition 2019. 30 affiches seront sélectionnées parmi les 52 proposées pour le choix final devant jury !

Let’s go!

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 décembre 2009

Les 20 ans de la chute du Mur de Berlin

par rooibos

Il y a 20 ans, le mur de Berlin venait tout juste de tomber. Etant arrivés en 2003 en Allemagne, nous avons commencé à visiter le pays, d’abord la Bavière, puis nous avons profité du week-end prolongé de Pâques 2004 pour nous rendre à la capitale et constater de nous-mêmes ce qu’était devenue cette ville emblématique avec les stigmates du mur (13.08.1961 – 9.11.1989) qui restent présents partout dans la ville.

Pendant ces 3 jours, nous avons visité le centre de Berlin : la rotes Rathaus, la tour de télévision, la froide Alexanderplatz aux dimensions inhumaines et ses immeubles de l’ère soviétique ; sur l’île aux musées : la Berliner Dom, le magnifique (!) Palais de la République datant de l’époque de la RDA, le Gendarmenmarkt avec ses 2 cathédrales jumelles (Französischer Dom et Deutscher Dom) et bien sûr l’avenue Unter den Linden, bordée de tilleuls comme son nom l’indique, les Champs-Elysées berlinois menant à la Pariser Platz et débouchant sur la porte de Brandebourg qui faisait face au mur (côté Est). En lieu et place du mur, une double rangée de pavés montre son ancien tracé. De l’autre côté (Ouest), le Reichstag et sa coupole en verre, la place de la République et ton tapis de verdure, plus loin la colonne de la victoire célébrant les victoires de la Prusse (dont Berlin était la capitale de 1701 à 1871). A Check-Point Charlie, on retourne plus de 20 ans en arrière car l’ancien point de contrôle avec les panneaux délimitant les zones est encore là (et il y a même un marché aux uniformes russes, avec masques à gaz assez déconcertant !). Le temps nous a manqué pour aller au stade Olympique où parait-il rodent encore les fantômes de 1936, ainsi qu’à la Potsdamerplatz toute moderne, temple de la consommation.

Le 2° jour, nous sommes allés à Potsdam, à 30 minutes de Berlin, visiter le parc du Sans-Soucis. Le château de Sans-Souci était la résidence d’été de Frédéric (II) le Grand, roi de Prusse, il fut érigé au sommet de vignes en terrasses. Dans le parc, nous avons pu voir aussi un moulin historique, le pavillon chinois, les bains romains, le château de l’Orangerie et tout au bout du parc le nouveau Palais de Sans-Soucis.

Avant de retourner à Munich, le dernier jour, retour à Berlin centre et promenade dans le parc du Château de Charlottenbourg, résidence d’été des rois de Prusse, construit pour la reine Sophie-Charlotte, femme de Frédéric I, qui donna son nom au château.

Et voici notre visite en photos :

 

Billet précédent sur notre visite de Berlin, vidéo filmée devant le Reichstag : Sans Frontières à Berlin

Étiquettes :
18 décembre 2008

Sans Frontières à Berlin

par rooibos
Notre Jérôme Bony national (correspondant permanent de France 2 en Allemagne, toujours très en forme lors de ses apparitions tant attendues dans la rubrique Sans Frontière de Télématin) a laissé la place à une jeune recrue. Son visage vous rappellera certainement quelque chose.
 
Un reportage signé Alain DieStadt.
 

Étiquettes :
%d blogueurs aiment cette page :