Posts tagged ‘avion’

29 mai 2020

Covid19 – à qui profite le crime ?

par rooibos

Toujours aux mêmes. Je raconte sans cesse la même histoire sur les réseaux sociaux depuis mi-mars. Date de début des 2 mois de confinement en France suite à l’épidémie mondiale de covid19, pandémie. Ailleurs c’est partout pareil, rallongé plus ou moins au cas par cas. Et ça fait plaisir d’entendre des médecins oser dire que tout a échoué auparavant pour devoir en arriver là, comme les 7 années de peste noire en 1350 ! Il y a quasiment 7 siècles donc. Fans de chiffres et de mysticisme bonjour !

Je suis ingénieure mécanique énergétique de l’école de Valenciennes (ENSIMEV puis ENSIAME puis INSA Hauts-de-France) en France, promo 2003, spécialisée dans la mécanique des fluides et la thermique, 15 ans d’expérience dans l’automobile principalement chez BMW Group en tant que consultante (boîtes d’ingénierie), dans à peu près tous les services qui traîtent de CFD, Computation Fluid Dynamics. Et oui, ça balance pas mal ! À tel point que j’ai dû démissionner il y a 2,5 ans dans des conditions fantasmagoriques malgré l’intervention de la médecine du travail et autre (aucune participation à des réunions depuis 4 ans, après licenciement de ma première entreprise, sous-employée, sous-payée, un bachelor Indien qui baragouine l’allemand ou n’importe quel idiot manipulable et arrogant à souhait fait toujours bien plus l’affaire). Diplôme de DRT post-diplôme d’ingénieur en aéronautique sur 18 mois, le tout à Munich Allemagne (Bavière).

Arrive là-dessus la crise du diesel chez Volkswagen au centre de l’Allemagne courant 2017. Pour des projets au bureau de l’entreprise consultante cette fois mes chefs me demandent de donner des résultats de calculs dont la pression diverge à 10^12 Pa. ou plus. Bref calcul clairement à mettre à la poubelle. Évidemment des gens qui n’ont pas la formation adéquate peuvent faire ça (FH, Fachhochschule ou autre), tronquer le résultat de calcul en donnant que la température, seul résultat demandé (par BMW Bayerische Motoren Werke ahah). Ils ne coûtent pas chers. En 2017. Peut-être. En 2020 bien plus. Surtout lorsque l’on est passé en Studienarbeit en septembre 2001-janvier 2002 par le DLR de Stuttgart avec comme sujet de stage le refroidissement d’une coupole en verre placée au sommet de la tour centrale d’une centrale thermique à panneaux solaires (centrale solaire). Comment ça personne trouve drôle ? La Bundeswehr est juste sur le point de s’étouffer de rire. Et c’est pas souvent pourtant !

Je vous laisse avec les jolis plots de pollution aux aérosols (cartes France, Europe, monde accessibles à tous) que je suis et partage depuis début avril 2020, avec mes impressions personnelles, entre expérience professionnelle et connaissances personnelles (allergie aux pollen au printemps depuis 10 ans environ par exemple, et sans sonde pitot piquée à la cave !), rien de plus. Mon but en tant qu’ingénieure recherche et développement est assez éloigné d’obliger à ce que chacun doive rester chez soi cloîtré pendant des mois (innovation ?). Certains ont manifestement bien d’autres plans. Cela fait également depuis 2,5 ans que je n’ai pas de contact social en Allemagne, pas de salaire, rien. Frontières fermées depuis mi-mars réouvertes au 15 juin 2020 si tout va bien. Nous sommes 3 millions d’expatriés français (dans ce cas…) soit 1 million de plus que d’habitants à Paris.

Take care!

Va lech’ mad.

Si quelqu’un veut bien expliquer encore une fois aux Espagnols/Portugais que les serres surchauffées produisant pêches et abricots en nombre dès fin mai n’intéressent personne (j’espère !), ça m’arrangerait. Merci.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 décembre 2019

Sur la lune avec Thomas ? 🌔🚀🛸🛰️💫

par rooibos

Qui ne connaît pas Thomas Pesquet ? En 2019. Qui ne souhaite pas aller dans l’espace ? Bon, sorti de l’apéro on repose la question, qui a le vertige, peur de l’avion ? Parce que maintenant que « notre » astronaute est prêt à retourner dans l’espace, autant essayer de se préparer à y aller peut-être avec lui, un jour. Sachant que tout le monde sélectionné, préparé, sur-entraîné n’aura au final peut-être jamais cette opportunité ? Donc oui, dit comme ça déjà ça intéresse nettement moins de personnes. Malgré tout, l’école d’ingénieurs qui l’a formé (ISAE-Supaéro, le rêve de tous les étudiants en prépa en gros…) lance une campagne de candidatures qui se termine dans une semaine (9 décembre 2019), afin de recruter des diplômés de l’aérospatiale, volontaires pour participer à une mission de simulation d’exploration spatiale en Russie pendant 240 jours (8 mois) et mener des expériences scientifiques. Sélection française pour les campagnes de simulation analogue SIRIUS-20/21. Bon, c’est bien noté qu’il faut parler russe (!), alors déjà j’ai envie de demander si allemand ça peut aider un peu ? Donc faut pas non plus avoir peur du froid, des hivers sans soleil très rigoureux et interminables je suppose… Pour le reste je vous laisse juger.

Je vous mets juste quelques points du CV de Thomas, pour ce que l’on sait. Ayant moi-même fait une école d’ingenieurs (ENSIMEV, puis ENSIAME, désormais INSA Hauts-de-France, et même groupe d’école que le navigateur François Gabart) qui était à l’origine dans le même groupe d’école que l’ISAE-Supaéro, son parcours m’a d’autant plus parlé, surtout ces dernières années depuis son premier vol spatial fin 2016. Il est basé à Cologne en Allemagne, sur le site du DLR (Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt), labo aéronautique dans lequel j’ai aussi fait mon stage de 2ème année (mais à Stuttgart) en CFD, thermique (centrale solaire). Et j’imagine que par exemple mon diplôme complémentaire chez MTU AeroEngines compte comme diplôme d’aéronautique (DRT de 18 mois avec l’université de Valenciennes, UVHC). Mais chaque parcours peut être largement différent… À tenter en tout cas pour les intéressés ! (maîtrisant le russe ou pas…) #SIRIUS2020 @nasa @cnes @esa

Donc en ce qui concerne plus précisément Thomas Pesquet, seul actuel astronaute français à effectuer des vols spatiaux pour le CNES, Centre National d’Études Spatiales et l’ESA, Agence spatiale Européenne, en coopération avec la NASA, National Aeronautics and Space Administration (États-Unis) :

  • né en 1978, promo 2001 Supaéro Toulouse (ISAE)
  • ingénieur aéronautique – pilote Air France – astronaute vol ISS nov. 2016 – juin 2017 (CNES, ESA/NASA/DLR Cologne EAC, Centre des Astronautes Européens)
  • Pilote vols zéro G Novaspace, vols paraboliques (création d’impesanteur artificielle pour entraînement et projets de recherche)
  • Convoyage retour trimaran initiatives cœur après transat Jacques Vabre novembre 2019 (océan atlantique : Salvador de Bahia – Lorient) skippers Tanguy de la Motte, Samantha Davies ➡️ live.initiatives-cœur.fr

➡️Voir plus sur Wikipedia

Les 2 dernières semaines avant le retour à Lorient vendredi matin, on a pu se faire un peu plus une idée du « phénomène » au milieu de l’océan atlantique, ce qui peut paraître plus familier à des ingénieurs j’imagine… Personnellement je n’ai pas été très étonnée mais plus amusée comme souvent par les vidéos ou commentaires postés lors de ce retour en trimaran au milieu des tempêtes.

See you soon on the moon!

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 novembre 2019

L’aéro pour les vraiment très nuls

par rooibos

Et toujours un retour aux bercailles, l’occasion de s’offrir un petit passage en soufflerie Air France (test grandeur réelle… Non mais non on fait pas ça ! Passagers hamsters, ben si ! Casse ton entretien Snecma-Safran comme tu peux)

En tout cas petites révisions d’aéro (-nautique / -dynamique) en pleine tempête hivernale Amélie (alors quelle heure où ?!) ⚓⛵ Rien de tel qu’une bonne observation pour le savoir…

Plus -ici-

Bon atterrissage à Munich city life (avec Air France 🍪 ) !

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 octobre 2019

L’épargne pour les nuls

par rooibos

Résumé des différents comptes bancaires et placements financiers existants en France (et en Allemagne) :

  • Compte courant avec carte bancaire/chéquier 💳 – Allemagne : Girokonto (EC Karte, paiement par virement)
  • Livret A 📖 (plafond 22950€, taux 0,75%, épargne disponible)
  • Livret jeune (12-25 ans, carte de retrait, plafond 1600€, taux 0,75%, épargne disponible)
  • Allemagne : Tagesgeldkonto (taux quasi négatifs en 2019! Sans plafond, épargne disponible)
  • CEL (Compte Épargne Logement, plafond 15300€, taux 0,5%, épargne disponible)
  • PEL (Plan Épargne Logement, plafond 61200€, taux 1%, versement régulier minimum 45€ par mois (ou trimestre/semestre), épargne bloquée) – Allemagne : Bausparvertrag/Sparbuch (peut aussi servir aussi de prêt immobilier sans avoir été ouvert au préalable…)
  • LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire, résidence fiscale en France, plafond 12000€, taux 0,75%, épargne disponible)
  • Assurance vie (lié à un achat immobilier)
  • PEA (Plan d’Épargne en Actions pour Fonds Communs de Placement, mandats, packs d’actions prédéfinis sans montant de seuil) / Fonds de pension (dettes, retraites mondiales) / investissement d’immobilier de bureaux – voir filiale bourse de sa banque et application web (Crédit Agricole : Amundi – Sparkasse (Allemagne) DEKA seuil de 5000€ par fond d’action) ou boursorama.com pour numéro ISIN des Fonds de placement souhaités – possibilité d’abonnement mensuel pour rachats d’action du fond (conseillé)

Taxes des comptes, livrets et plans d’épargne automatiquement prélevés par la banque en fin d’année, intérêts des fonds financiers automatiquement communiqués aux impôts du lieu de résidence (France ou autre)

Vivant en Allemagne depuis 16 ans, j’avais néanmoins gardé mon compte courant français qui pendant longtemps ne m’a presque pas servi, même si avec mon compte courant allemand je n’ai pas de carte bancaire type mastercard/visa mais une carte qui fonctionne par autorisation de prélèvement : carte EC, qui fonctionne partout en Allemagne mais pas sur internet par exemple, ou pas toujours et de même en France globalement. Ayant désormais plus l’habitude d’acheter sur internet, cf billet sur mon nouveau statut de blogueuse « pro », mon compte français est ma seule possibilité de le faire, et avec la chute des taux d’intérêts en Allemagne mettant également notre conseillère bancaire en alerte récemment, j’ai été amenée à modifier mes conditions d’épargne. D’où le résumé précédent des différents comptes bancaires existants. Avec mon expérience dans l’ingénierie, je me suis même penchée sur les fonds de placement existant notamment dans le domaine, et plus précisément côté énergies vertes (et valeurs marchandes actuellement porteuses sur le conseil de notre banque allemande – domaine IT/luxe, le tout correspondant parfaitement finalement à mon nouveau quotidien actuel en terme de blogueuse/ »influenceuse » tout en incluant mes années purement techniques dans l’ingénierie). Je vous mets les numéros ISIN correspondants si ça peut vous intéresser. Je ne suis absolument pas experte en matière de placement boursier, mais ce sont plus mes connaissances scientifiques globales qui m’ont permis d’arriver à ces références, ainsi que des conseils de professionnels de la banque (côté français et allemand), à titre indicatif, et beaucoup de complément d’information cherché sur internet et notamment sur boursorama.com (on rentre alors dans le domaine des traders de La Défense à Paris – et autres…). C’est très intéressant mais il faut un gros bagage je trouve pour bien comprendre l’ensemble (scientifique, financier forcément, géo-politique…) :


Il existe des outils informatiques (applis web) pour suivre l’évolution de ces placements plus fluctuants et là encore il est préférable de les garder pour que ce soit rentable. Personnellement, je regarde toujours les courbes d’évolution des valeurs des actions sur le plus longtemps possible, par habitude de vérification des résultats de simulation en CFD, courbes d’évolution des résidus, erreurs de calcul au fil des itérations calculées par le logiciel, indispensable gage de qualité… Ainsi les plus ou moins « petites » chutes temporaires liées à des actes terroristes ou résultats d’élections dans certains pays (Brexit etc.) restent mineures. Ce n’est donc pas vraiment juste une action intéressée de se pencher sur ces questions mais plutôt nécessaire, en tout cas pour moi, afin de retrouver une cohérence dans mon parcours personnel. À chaque fois que je me penche sur ces thèmes j’ai l’impression de me pencher sur un problème de math ou de physique niveau prépa ou école d’ingénieur ou plus encore… Donc j’imagine que ça en freine plus d’un. Mais une fois pris les bonnes décisions petit à petit on peut arriver à tous ces questionnements donc ça permet encore une fois de bien mettre tout au clair pour avancer plus sereinement !

Rien à voir mais joyeuse Halloween à tous ! 🐠🕯️🎃🦇

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 novembre 2018

L’Occitane solidaire

par rooibos

Si vous ne connaissez pas encore la marque de cosmétiques l’Occitane, vous pouvez avoir l’occasion de tester leurs produits via leur partenariat existant depuis 2000 avec l’Unicef afin de lutter contre la cécité infantile en Asie du Sud ou en Afrique subsaharienne. Pour cette fin d’année, ils proposent 3 produits solidaires, un savon, une bougie, et 3 trousses à utiliser selon vos besoins.

Savon solidaire lait karité

Bougie solidaire l’Occitane x Castelbajac

Trousses solidaires l’Occitane x Bensimon

C’est le moment de découvrir leurs magasins principalement situés dans les grandes villes (ou duty free des aéroports) ou plus simplement leur offre disponible sur internet.

Bonne fin d’année à tous !Rendez-vous sur Hellocoton !

%d blogueurs aiment cette page :