Archive for ‘A l’aise Breizh’

1 juillet 2017

En 2017, passez à l’ouest !

par rooibos

Tous les amoureux de la Bretagne le savent et l’attendent avec impatience depuis bien longtemps, cet été la LGV en direction de la Bretagne est inaugurée, permettant d’enfin raccourcir les distances entre Paris (notamment) et la pointe bretonne. À partir de demain, 2 juillet 2017, en 1h30 (oui, 1h30 !), l’odeur des embruns et les cheveux aux vents s’offrent enfin à vous, fini la pollution et la grisaille (bon, pour la grisaille, amoureux de la Bretagne, amoureux du gris ; oui mais moutonné cette fois-ci et surtout très alterné). Bref.

Tout un tas de bonnes choses qui vous feront passer un bon séjour en terre bretonne.

À cette occasion, une campagne publicitaire emmenée par un slogan clair et efficace, Passez à l’ouest !passezalouest.bzh – nous a rappelé tous les bons côtés de notre chère région (qu’elle soit natale ou d’adoption. Dans la série allez, on est tous bretons tant qu’on l’aime).

Des visuels sont apparus en début d’année et chacun a pu s’approprier cette ligne publicitaire pour faire connaître au plus grand nombre les nombreux atouts de la région et donner envie de profiter de la proximité géographique toute nouvelle permise par les dernières avancées technologiques ferroviaires. Car le train c’est aussi s’installer confortablement tout en se laissant guider et voir les paysages défiler et changer tout en approchant de la destination. Personnellement, si j’avais le choix je crois que ce serait un de mes moyens de transports favoris, pas de stress corporel comme dans l’avion, et des kilomètres avalés “tous seuls” bien plus tranquillement qu’en voiture. Enfin voilà. Voici donc un petit florilège des visuels qui m’ont le plus plu, sachant qu’il en existe désormais un très grand nombre (on approche le millier ! L’inspiration a été au rendez-vous !) comme on a pu le voir au fil des mois via le hashtag #passezalouest.

Aller, c’est parti pour la visite guidée made in bzh, avec les pauses au ravitaillement règlementaires bien sûr (option beurre salé) :

Perros-Guirec_tw

Douarnenez-Kouign_amann_tw

LaTrinitaine-Madeleine_tw

LaTrinitaine-sablés_tw

Sans oublier les retours aux couloirs du métro parisien, aux origines de la Bretagne avec la Bretagne historique ou encore à son savoir-faire dans le domaine textile :

marché_aux_puces

Guérande-moulin

Quimper-textile_tw

station_opéra

Et pour terminer ce voyage top-chrono retour aux sources, le bout du bout, nous y voici, le tout nouveau téléphérique urbain brestois !!

Brest-téléphérique

passezalouest_bzh

Alors, vous attendez quoi pour passer à l’ouest ? – bon voyage – bon vent !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 août 2016

Brest 2016 #1

par rooibos

Les fêtes maritimes internationales de Brest existent depuis 1992. Ayant quitté la région en 2000, juste après l’édition Brest 2000 à laquelle j’avais participé en tant que bénévole, je n’avais depuis pas eu l’occasion d’y retourner. Cela faisait bien 2 ou 3 éditions que j’espérais pouvoir m’y rendre  de nouveau et c’est chose faite cette année. Et depuis ils se sont bien rodés ! Organisation parfaite, malgré le nombre important de visiteurs, on peut facilement éviter les grosses foules en y allant dès l’ouverture par exemple. Nous nous sommes concentrés sur les bateaux plus que sur les concerts de fin de journée/soirée et sommes repartis en fin d’après-midi. Mais l’on peut avoir un tout autre aspect des fêtes en profitant de l’ambiance sur les quais en soirée et même admirer le feu d’artifice projeté sur l’eau. Nous n’avons pas fait non plus de sortie en mer. J’avais déjà eu l’occasion de le faire lors de l’édition de 2000 et ça permet d’être au plus près des bateaux lorsqu’ils sortent dans la rade pour naviguer toutes voiles déployées. Il y avait certains bateaux que j’avais déjà vu, mais aussi beaucoup de grosses figures à ne pas manquer comme bien sûr l’Hermione.

Brest2016_1

Lorsqu’on a envie de faire une pause, on peut aussi se rendre sur les différents stands ou espaces en retrait comme le quai des sciences qui se trouvait du côté des rampes. Tout en se baladant sur les quais on pouvait aussi se faire happer par des sonorités qui se distinguent entre mille : celles d’un bagad ! Cocktail détonnant mer-bateau-biniou/bombarde/grosse caisse sur odeurs de crêpes et kouign amann. Bref, succès garanti. De quoi faire le plein de Breizh attitude pour au moins 4 ans ! Merci Brest !!

Bagad Lann Bihoué

PS : ne pas oublier de toucher le pompon des marins si vous avez la chance d’en croisez un !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : ,
12 juillet 2016

Brest 2016 – à l’abordage !

par rooibos

Le long de la côte bretonne, on pouvait ce matin se projeter 200 ans en arrière et assister au ballet de bateaux d’un autre temps, en route pour les grandes fêtes maritimes de Brest 2016.

hermione-molène

Via le site marine traffic on peut savoir aisément la position des bateaux en mer. Il s’agissait notamment de L’Hermione, l’Artemis et le Marité plus au nord.

brest2016_logo

Demain la fête pourra commencer. Toutes les infos sur le site Brest 2016.

affiche_brest2016

Et pour les retardataires, rendez-vous dans 4 ans !

agapanthes

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes :
7 février 2016

Piqûre de rappel

par rooibos

Coucou tout le monde,

aujourd’hui nous avons la chance d’avoir enfin la visite du médecin alors nous en profitons pour faire une grande campagne de vaccination universelle contre la grippe connerie. Comme vous savez ce sale virus traîne depuis pas mal de temps dans l’air et il est grand temps de prendre une bonne fois pour toutes le taureau par les cornes. Bref, aller hop tous en rang, carnet de santé sous le bras et puis on pleure 5 minutes, on chouine un peu mais après ça ira bien mieux, vous verrez. Alors ready ? Au pire après un bon coup de pied dans les fesses déjà ça ira tout seul !

crèmes_main

Pour contrer ces vilaines petites bêtes, nos laborantins ont dû redoubler d’efforts et élaborer de savantes formules jusque-là encore jamais ne serait-ce qu’imaginées. Mais cette fois-ci, nous sommes sûrs que les cellules souches seront bel et bien rendues inoffensives. Avant que nous frôlions la catastrophe, n’ayons pas peur des mots ! Il faut bien dire ce qui est.

palettes4ombres_mlle_chanel

Comme vous le voyez, le vaccin se résume tout compte fait à des choses extrêmement simples, ça n’est pas sorcier ! Mais bon, comme toujours il faut que quelqu’un se retrousse malgré tout les manches pour nous pondre la molécule magique qui sauvera tous les teubés (vous êtes sûrs qu’il faut vraiment les sauver au fait ??). Sinon … ben sinon. Bref, vous voyez le topo quoi. Pas bien glorieux tout ça. Hein les amis ! Lachen Verbot et puis tout ça quoi. Vous l’aurez compris, nous marchons sur la tête. Enfin nous … ouais nous. Donc. Bref, si vous avez pas trop chouiné et que vous êtes arrivés suffisamment en avance au cabinet médical, vous aurez le droit à votre super Chupa-Chups. Youpi !! Je sais que vous vous réjouissez d’avance. Des préférences pour les parfums ? Je rigole, faut pas pousser non plus bande de rigolos. Aller j’arrête le blabla, je sens que j’ai déjà perdu la moitié de mon auditoire entre wikipédia, wiktionnary, dict.leo et compagnie. Donc, salut les zouaves et à la revoyure !! Tchüssimit ganz viele Liebe vom Herzen (ou pas). Et ouais bande de pèquenots, she did it!! Ca vous en bouche un coin hein ?? Avouez. Et moi, ben moi je savoure … hmmm.

jesuiscirconflexe

Ahhhhhhhhhh

trop de la balle.

Mais sinon, si ça intéresse réellement quelqu’un (on sait jamais, le coq, l’emblème national français est paraît-il le seul animal à chanter les pieds dans la merde, non pas rigoler Lachen Verbot, attention, la gestapo va débarquer, A-TTEN-TION on vous a dit !! vous êtes fous !), mes vaccins mystères consistent en palettes 4 ombres de chanel (coco, vous savez non ?), variation, tissé riviera, tissé cambon. Quelques gouttes de parfum coco mademoiselle, ainsi que d’émulsion fraîche de parfum pour le corps mademoiselle, un peu d’accent du sud avec la lavande l’Occitane, et puis évidemment des crèmes pour les mains Roger&Gallet. Je crois que j’ai fait le tour. J’espère que vous aurez suffisamment à vous mettre sous la dent pour que ce soit la seule et unique vaccination. À ciao les pirates des caraïbes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes :
29 novembre 2015

Au cœur de la tempête–GR34(2)

par rooibos

Il y a un an déjà j’introduisais une série de billets sur nos randonnées le long du GR34, en pays d’Iroise. Nous étions partis de la pointe de Beg-ar-Vir à Lampaul-Plouarzel pour nous arrêter à l’île de Seigle à Plouarzel, en mars 2014. Cet hiver-là a été exceptionnel au niveau des tempêtes car lorsque nous y étions ce fût la dernière de l’hiver, la 35° depuis décembre 2013 ! Je n’ai personnellement jamais vu la côte dans cet état, la mer avait arraché beaucoup de granit des falaises tout au long de l’hiver, laissant çà et là un peu partout sur les dunes des blocs de granit. Les plages ont été totalement transformées, le sable s’est déplacé par endroit et amassé en grande quantité à d’autres, demandant parfois la plus grande prudence en empruntant les lieux. Il faut bien être conscient du danger lorsque l’on s’aventure en bord de mer pour voir le “spectacle” alors que le vent souffle à 100km/h ou plus comme ce jour-là, cela vaut le détour mais prendre ces photos n’est pas si anodin qu’on peut le penser ! Option pied marin indispensable.

032014_Mer_iroise

Autre conséquence de ces tempêtes par exemple : 12 obus on été découverts, datant de la 2° guerre mondiale, et ont donc dû être désamorcés entre le 2 et le 6 mars 2014 par les démineurs dans la région brestoise. Le breton ne fait pas forcément de bruit mais sait être présent sans se poser de questions ni ménager son effort quand il le faut. Chez nous le souvenir de la guerre fait partie du quotidien. S’il fallait encore des preuves.

Et maintenant passons à notre 2° boucle empruntant le GR34, allant de Toul-an-Dour à l’île de Seigle ou île Segal, sur la paroisse de Trézien, commune de Plouarzel, traversant les quartiers de Toul-an-Dour, Ker-Eol, Kermarc’har et longeant la mer sur une petite portion au niveau de l’île Ségal. Dans ces anciens quartiers qui sont plus dans les terres et donc plus protégés du vent, on peut voir de nombreuses anciennes fermes rénovées qui témoignent de l’habitat traditionnel breton. Parfois des fours à pain dans le pignon de la maison sont encore reconnaissables à leur forme arrondie et basse. Sur la dune, il arrive aussi qu’on puisse voir du petit goémon mis à sécher que certains habitants du bord de mer récoltent pour revendre à des entreprises spécialisées dans le traitement des algues.

02_GR34_ToulanDour-Segal

Rappel : Beg-ar-Vir – île Segal / mars 2014 – GR34 (1)

Yann Arthus-Bertrand pour son film Human – the movie a justement capturé des images de cet hiver exceptionnel, côté mer cet fois, à l’extrême sud de la mer d’Iroise (pointe de Penmarc’h), et qui sont d’autant plus impressionnantes: tempête à Saint-Guénolé (France).

Ces colères de l’océan ne sont que le reflet de tout le reste. À chacun de se poser les bonnes questions pour changer ça.

Logo_COP_21_Paris_2015

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : ,
%d blogueurs aiment cette page :