made in Normandie – rebelote

par rooibos

Nous étions en juin 2013, un an avant l’anniversaire des 70 ans du débarquement sur les plages de Normandie. Sur la plage d’Arromanches, en Basse-Normandie, dans le département du Calvados (14), la mer est encore ceinturée des caissons Phoenix qui ont permis la construction du port artificiel, qui a été une des clés de la libération. Certains sont également plus ou moins ensevelis dans le sable, sur la plage. Surplombant la plage, le musée du débarquement. Et encore quelques vestiges qui nous rappellent ça et là ce qui s’est joué 70 ans plus tôt. Tout ceci n’empêche en rien les plus ou moins jeunes Normands de venir passer au beaux jours leurs après-midis au bord de l’eau,  en maillot de bain, avec serviettes, pelles, râteaux, lunettes de soleil et crème solaire à portée de main (si, si, soleil caché, les Bretons le savent aussi, c’est le plus traître ! Méfiance …). Les plus téméraires ou avisés iront même piquer une tête (et non, oubliez les températures des îles paradisiaques, là-bas il faut y aller au courage pour pouvoir s’y baigner, même si la couleur de l’eau peut être trompeuse sous le plus beau des soleils estival).

Le port artificiel d’Arromanches ou encore port Mulberry est constitue entre autres Gold Beach, pour reprendre les dénominations employées par les forces alliées lors de la préparation du débarquement.

Arromanches

Plus loin sur la dune, face à la mer, à Colleville-sur-mer, un mémorial a été construit, au-dessus d’Omaha Beach, que les vaches normandes gardent tranquillement en broutant l’herbe bien verte. Ces lieux sont souvent d’un calme exceptionnel je trouve et mènent à une profonde humilité réconfortante. La mer s’étendant à l’infini et le vent qui nous font nous sentir si petits face à la nature participent bien sûr à ce sentiment mais des lieux chargés d’histoire comme cela amplifient d’autant plus ce ressenti. Et ça fait du bien de s’en rappeler.

Omaha_beach

Pour terminer ce 2° petit séjour en Normandie après la Haute-Normandie dans l’Eure (27) 3 ans plus tôt en juin 2010, où nous avions fait de l’accrobranche, nous avons cette fois visité une des seules villes du Calvados épargnée par les bombardements alliés (en tant que brestoise, je compatie forcément …) : c’est Bayeux. Avec sa cathédrale, son arbre de la liberté planté à la révolution, ses maisons à colombages et notamment la maison d’Adam et Ève.

Bayeux

Et un petit bonus : vidéo Normandie 2013

Cette visite est incontournable et apaisante. Je vous encourage à y aller, même si vous croiserez une grande majorité de camping-cars.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :