Schnee draußen, Plätzchen im Backofen !

par rooibos

Ou encore, s’il neige dehors, du four sortiront les trésors ! C’est le dicton de cette fin d’année, vu que l’hiver s’est invité plus tôt que prévu, en nous incitant à faire chauffer le four, pour mieux se régaler une fois les températures extérieures affrontées !

Après notre 1° essai de traditionnels Lebkuchen, dont le résultat nous avait laissés quelque peu perplexes, nous avons appris qu’il existe d’innombrables recettes de Lebkuchen. Certaines donnent une pâte quasi-liquide (d’où la nécessité du support en pain azyme, la fameuse hostie, appelée Oblate ici) comme les Lebkuchen de Nuremberg et d’autres comme la nôtre, donnent une pâte de type pâte à sablés, très dure, à étaler au rouleau à pâtisserie et à détailler à l’aide d’emporte-pièces par exemple. Les 1° sont tout de suite moelleux, les seconds nécessitent pour cela d’être mis quelques jours dans une boîte en métal entre-ouverte avec une source d’humidité comme des écorces d’orange ou de clémentines, ou une demi-pomme, etc. En plus de ramollir, le gâteau se parfumera, et quand il sera moelleux à votre goût, il suffit d’enlever les écorces et de fermer la boîte. En tout cas pour nous ça a bien marché et nous avons retrouvé un peu plus le goût des Lebkuchen que nous connaissions au bout de quelques jours, quand les épices et le sucre se sont en quelque sorte décantés. Il faut donc un peu de patience avant de les déguster mais ensuite ils se conservent longtemps au sec.

Si l’envie de Plätzchen ne peut pas attendre, notre préférence va à la recette des Vanille Kipferl, sans aucune épice, avec de la farine blanche, amande et goût vanille. À peine sortis du four on les pioche déjà dans le plat, même si la technique pour donner la forme de croissant reste encore perfectible après ce 2° essai ! Tous petits, on a du mal à s’arrêter tellement ils sont délicieux, avec un cœur tendre comme de la pâte d’amande quand ils sont tout frais !

Merci à mon collègue de m’avoir donné le secret pour des Lebkuchen moelleux, car rien ne l’indiquait dans la recette !

Publicités
Étiquettes : ,

2 commentaires to “Schnee draußen, Plätzchen im Backofen !”

  1. Ah oui, les Vanillekipferl font aussi partie de mes préférés… ils sont déjà tous partis ici aussi..
    et pour leur donner la forme de croissant.. je ne vois qu’une solution: s’entraîner! 😉
    Joyeux Noel à vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :