7 février 2016

Piqûre de rappel

par rooibos

Coucou tout le monde,

aujourd’hui nous avons la chance d’avoir enfin la visite du médecin alors nous en profitons pour faire une grande campagne de vaccination universelle contre la grippe connerie. Comme vous savez ce sale virus traîne depuis pas mal de temps dans l’air et il est grand temps de prendre une bonne fois pour toutes le taureau par les cornes. Bref, aller hop tous en rang, carnet de santé sous le bras et puis on pleure 5 minutes, on chouine un peu mais après ça ira bien mieux, vous verrez. Alors ready ? Au pire après un bon coup de pied dans les fesses déjà ça ira tout seul !

crèmes_main

Pour contrer ces vilaines petites bêtes, nos laborantins ont dû redoubler d’efforts et élaborer de savantes formules jusque-là encore jamais ne serait-ce qu’imaginées. Mais cette fois-ci, nous sommes sûrs que les cellules souches seront bel et bien rendues inoffensives. Avant que nous frôlions la catastrophe, n’ayons pas peur des mots ! Il faut bien dire ce qui est.

palettes4ombres_mlle_chanel

Comme vous le voyez, le vaccin se résume tout compte fait à des choses extrêmement simples, ça n’est pas sorcier ! Mais bon, comme toujours il faut que quelqu’un se retrousse malgré tout les manches pour nous pondre la molécule magique qui sauvera tous les teubés (vous êtes sûrs qu’il faut vraiment les sauver au fait ??). Sinon … ben sinon. Bref, vous voyez le topo quoi. Pas bien glorieux tout ça. Hein les amis ! Lachen Verbot et puis tout ça quoi. Vous l’aurez compris, nous marchons sur la tête. Enfin nous … ouais nous. Donc. Bref, si vous avez pas trop chouiné et que vous êtes arrivés suffisamment en avance au cabinet médical, vous aurez le droit à votre super Chupa-Chups. Youpi !! Je sais que vous vous réjouissez d’avance. Des préférences pour les parfums ? Je rigole, faut pas pousser non plus bande de rigolos. Aller j’arrête le blabla, je sens que j’ai déjà perdu la moitié de mon auditoire entre wikipédia, wiktionnary, dict.leo et compagnie. Donc, salut les zouaves et à la revoyure !! Tchüssimit ganz viele Liebe vom Herzen (ou pas). Et ouais bande de pèquenots, she did it!! Ca vous en bouche un coin hein ?? Avouez. Et moi, ben moi je savoure … hmmm.

jesuiscirconflexe

Ahhhhhhhhhh

trop de la balle.

Mais sinon, si ça intéresse réellement quelqu’un (on sait jamais, le coq, l’emblème national français est paraît-il le seul animal à chanter les pieds dans la merde, non pas rigoler Lachen Verbot, attention, la gestapo va débarquer, A-TTEN-TION on vous a dit !! vous êtes fous !), mes vaccins mystères consistent en palettes 4 ombres de chanel (coco, vous savez non ?), variation, tissé riviera, tissé cambon. Quelques gouttes de parfum coco mademoiselle, ainsi que d’émulsion fraîche de parfum pour le corps mademoiselle, un peu d’accent du sud avec la lavande l’Occitane, et puis évidemment des crèmes pour les mains Roger&Gallet. Je crois que j’ai fait le tour. J’espère que vous aurez suffisamment à vous mettre sous la dent pour que ce soit la seule et unique vaccination. À ciao les pirates des caraïbes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mots-clés :
9 janvier 2016

made in Normandie – rebelote

par rooibos

Nous étions en juin 2013, un an avant l’anniversaire des 70 ans du débarquement sur les plages de Normandie. Sur la plage d’Arromanches, en Basse-Normandie, dans le département du Calvados (14), la mer est encore ceinturée des caissons Phoenix qui ont permis la construction du port artificiel, qui a été une des clés de la libération. Certains sont également plus ou moins ensevelis dans le sable, sur la plage. Surplombant la plage, le musée du débarquement. Et encore quelques vestiges qui nous rappellent ça et là ce qui s’est joué 70 ans plus tôt. Tout ceci n’empêche en rien les plus ou moins jeunes Normands de venir passer au beaux jours leurs après-midis au bord de l’eau,  en maillot de bain, avec serviettes, pelles, râteaux, lunettes de soleil et crème solaire à portée de main (si, si, soleil caché, les Bretons le savent aussi, c’est le plus traître ! Méfiance …). Les plus téméraires ou avisés iront même piquer une tête (et non, oubliez les températures des îles paradisiaques, là-bas il faut y aller au courage pour pouvoir s’y baigner, même si la couleur de l’eau peut être trompeuse sous le plus beau des soleils estival).

Le port artificiel d’Arromanches ou encore port Mulberry est constitue entre autres Gold Beach, pour reprendre les dénominations employées par les forces alliées lors de la préparation du débarquement.

Arromanches

Plus loin sur la dune, face à la mer, à Colleville-sur-mer, un mémorial a été construit, au-dessus d’Omaha Beach, que les vaches normandes gardent tranquillement en broutant l’herbe bien verte. Ces lieux sont souvent d’un calme exceptionnel je trouve et mènent à une profonde humilité réconfortante. La mer s’étendant à l’infini et le vent qui nous font nous sentir si petits face à la nature participent bien sûr à ce sentiment mais des lieux chargés d’histoire comme cela amplifient d’autant plus ce ressenti. Et ça fait du bien de s’en rappeler.

Omaha_beach

Pour terminer ce 2° petit séjour en Normandie après la Haute-Normandie dans l’Eure (27) 3 ans plus tôt en juin 2010, où nous avions fait de l’accrobranche, nous avons cette fois visité une des seules villes du Calvados épargnée par les bombardements alliés (en tant que brestoise, je compatie forcément …) : c’est Bayeux. Avec sa cathédrale, son arbre de la liberté planté à la révolution, ses maisons à colombages et notamment la maison d’Adam et Ève.

Bayeux

Et un petit bonus : vidéo Normandie 2013

Cette visite est incontournable et apaisante. Je vous encourage à y aller, même si vous croiserez une grande majorité de camping-cars.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mots-clés :
29 décembre 2015

C’est quand ?

par rooibos

en_route_2016

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mots-clés :
29 novembre 2015

Au cœur de la tempête–GR34(2)

par rooibos

Il y a un an déjà j’introduisais une série de billets sur nos randonnées le long du GR34, en pays d’Iroise. Nous étions partis de la pointe de Beg-ar-Vir à Lampaul-Plouarzel pour nous arrêter à l’île de Seigle à Plouarzel, en mars 2014. Cet hiver-là a été exceptionnel au niveau des tempêtes car lorsque nous y étions ce fût la dernière de l’hiver, la 35° depuis décembre 2013 ! Je n’ai personnellement jamais vu la côte dans cet état, la mer avait arraché beaucoup de granit des falaises tout au long de l’hiver, laissant çà et là un peu partout sur les dunes des blocs de granit. Les plages ont été totalement transformées, le sable s’est déplacé par endroit et amassé en grande quantité à d’autres, demandant parfois la plus grande prudence en empruntant les lieux. Il faut bien être conscient du danger lorsque l’on s’aventure en bord de mer pour voir le “spectacle” alors que le vent souffle à 100km/h ou plus comme ce jour-là, cela vaut le détour mais prendre ces photos n’est pas si anodin qu’on peut le penser ! Option pied marin indispensable.

032014_Mer_iroise

Autre conséquence de ces tempêtes par exemple : 12 obus on été découverts, datant de la 2° guerre mondiale, et ont donc dû être désamorcés entre le 2 et le 6 mars 2014 par les démineurs dans la région brestoise. Le breton ne fait pas forcément de bruit mais sait être présent sans se poser de questions ni ménager son effort quand il le faut. Chez nous le souvenir de la guerre fait partie du quotidien. S’il fallait encore des preuves.

Et maintenant passons à notre 2° boucle empruntant le GR34, allant de Toul-an-Dour à l’île de Seigle ou île Segal, sur la paroisse de Trézien, commune de Plouarzel, traversant les quartiers de Toul-an-Dour, Ker-Eol, Kermarc’har et longeant la mer sur une petite portion au niveau de l’île Ségal. Dans ces anciens quartiers qui sont plus dans les terres et donc plus protégés du vent, on peut voir de nombreuses anciennes fermes rénovées qui témoignent de l’habitat traditionnel breton. Parfois des fours à pain dans le pignon de la maison sont encore reconnaissables à leur forme arrondie et basse. Sur la dune, il arrive aussi qu’on puisse voir du petit goémon mis à sécher que certains habitants du bord de mer récoltent pour revendre à des entreprises spécialisées dans le traitement des algues.

02_GR34_ToulanDour-Segal

Rappel : Beg-ar-Vir – île Segal / mars 2014 – GR34 (1)

Yann Arthus-Bertrand pour son film Human – the movie a justement capturé des images de cet hiver exceptionnel, côté mer cet fois, à l’extrême sud de la mer d’Iroise (pointe de Penmarc’h), et qui sont d’autant plus impressionnantes: tempête à Saint-Guénolé (France).

Ces colères de l’océan ne sont que le reflet de tout le reste. À chacun de se poser les bonnes questions pour changer ça.

Logo_COP_21_Paris_2015

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mots-clés : ,
18 octobre 2015

Escargot mania

par rooibos

Une envie de petite recette “détox” après les 2 semaines de fête de la bière, ses tonnes de halbes Hähnchen englouties et ses hectolitres de bières ingurgités par la foule en délire ? J’ai ce qu’il vous faut, une de ces recettes magiques qui vous fera manger des épinards sans rechigner (oui c’est possible). Pour cela, il suffit d’ajouter quelques ingrédients aux super pouvoirs indispensables à toute potion magique, et tout le monde en redemandera ! Promi, juré.

J’ai utilisé des épinards surgelés, hachés et déjà préparés à la crème fraîche, mais cela peut bien sûr se faire avec des épinards frais. Vous aurez également besoin d’un rouleau de pâte feuilletée de préférence rectangulaire, également toute prête par facilité, ainsi que du fromage à tartiner, au choix, de nombreuses marques en proposent. Rajouter une échalote et une gousse d’ail coupées finement, du jambon (en petits carrés). La méthode est extrêmement simple, le pas à pas est expliqué ci-dessous en photos. Vous obtiendrez des roulés aux épinards/Spinat-Schnecke qui seront du plus bel effet pour un repas entre amis, en entrée ou bien en plat principal pour un dîner léger par exemple.

Spinat-Schnecke

Cette méthode de pâtes garnies puis roulées est en fait un classique de la cuisine/pâtisserie, technique ancestrale qui amène un petit côté recherché (effet wahou – j’épate mes invités en 2 temps 3 mouvements) tout en restant extrêmement simple. La Kitchen Aid nous avait déjà permis de tester la recette des roulés à la cannelle. Nous avons ensuite tenté le mythique gâteau roulé, que toute bonne cuisinière maîtrise à la perfection j’imagine, notamment car c’est LA recette idéale pour faire la traditionnelle bûche de noël maison. Dans un premier temps nous avons tout simplement garni la génoise de confiture de framboise, et pour le 2° essai (sept. 2015), inspirée de différentes recettes vues sur internet, j’ai pensé faire un mélange de mascarpone/crème de marron, une génoise à la banane et des noix grillées (amandes, noisettes) pour un peu de croquant. Voici le résultat :

Gâteau roulé

Après quelques temps au frigo, le mélange mascarpone/crème de marron se raffermit, donnant plus de structure au gâteau et donc ces jolies tranches escargot :

Gâteau roulé 2

Reste à essayer les roses au pommes, que l’on voit fleurir sur internet ces dernières semaines, encore une variante de cette technique. L’imagination n’a jamais de limites, en cuisine ou ailleurs …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mots-clés :
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 60 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :